Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

Héphaïstos, ou la puissance du feu.

A suivre, étude de l'oeuvre:
La Forge de Vulcain d'Alessandro Gherardini 




Comme dans beaucoup d'œuvres de l'époque classique, le choix des sujets des représentations en général et de la mythologie en particulier permettait au peintre d'y inscrire un sens caché, donc ésotérique ou occulte, nous faisant ainsi entrevoir certains mystères , se revendiquant ainsi des mystères de la mythologie gréco-romaine, tels que les mystères d'Eleusis transmis par Orphée dans la Grèce antique. Ici La Forge de Vulcain d'Alessandro Gherardini représente un épisode du Livre VIII de l'Enéide de Virgile où les Cyclopes façonnent des armures pour Énée dans la forge d'Héphaïstos, le Dieu du feu de l'antiquité grecque. Ce travail est très contrasté entre ombre et lumière, il s'inscrit typiquement dans la période baroque: il y a une source de lumière dans la scène, le feu de la forge. Héphaïstos, le dieu du feu, est surtout connu pour son rôle de forgeron pour les dieux et des déesses.

Il y a peu de représentation d'Héphaïstos. Son homologue romain Vulcain, étant plus tardif , a été davantage représenté. Ce tableau d'Alessandro Gherardini The Forge of Vulcan fait partie des nombreuses représentations que nous avons de Vulcain [A suivre...]

A suivre, étude de l'oeuvre:
La Forge de Vulcain d'Alessandro Gherardini 




Comme dans beaucoup d'œuvres de l'époque classique, le choix des sujets des représentations en général et de la mythologie en particulier permettait au peintre d'y inscrire un sens caché, donc ésotérique ou occulte, nous faisant ainsi entrevoir certains mystères , se revendiquant ainsi des mystères de la mythologie gréco-romaine, tels que les mystères d'Eleusis transmis par Orphée dans la Grèce antique. Ici La Forge de Vulcain d'Alessandro Gherardini représente un épisode du Livre VIII de l'Enéide de Virgile où les Cyclopes façonnent des armures pour Énée dans la forge d'Héphaïstos, le Dieu du feu de l'antiquité grecque. Ce travail est très contrasté entre ombre et lumière, il s'inscrit typiquement dans la période baroque: il y a une source de lumière dans la scène, le feu de la forge. Héphaïstos, le dieu du feu, est surtout connu pour son rôle de forgeron pour les dieux et des déesses.

Il y a peu de représentation d'Héphaïstos. Son homologue romain Vulcain, étant plus tardif , a été davantage représenté. Ce tableau d'Alessandro Gherardini The Forge of Vulcan fait partie des nombreuses représentations que nous avons de Vulcain [A suivre...]