Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

Le Pratyabhijnahrdayam de Ksemaraja



 
La  condition de celui qui reçoit la grâce,  [est celle où tout] brille en unité avec la Lumière
 Ksemaraja, Pratyabhijnahrdayam





Le Pratyabhijnahrdayam

de Ksemaraja 




"OM ; je me prosterne devant le Suprême Shiva qui exécute constamment le jeu des cinq fonctions cosmiques : création, maintien, dissolution, dissimulation et grâce.  Il révèle continuellement la vraie nature de la Réalité transcendante : Il est Conscience et Béatitude."
  •  
1 - Chit (Chit,Conscience absolue - Pouvoir universel), de sa propre volonté libre, est la cause de siddhi (manifestation) de l'univers.
  •  
2 - Par le pouvoir de sa seule volonté, Elle (Chit) déploie l'univers sur son propre écran (c'est à-dire en elle-même en tant que fondement de l'univers). 
  •  
3 - Cela (c'est à dire l'univers) est multiple à cause de la différenciation en objets et en sujets qui s'adaptent réciproquement. 
  •  
4 – L'expérimentateur (individuel) aussi, dans lequel Chit, la conscience est contractée, a l'univers (en tant que son corps) sous une forme contractée. 
  •  
5 - Chit (Conscience universelle) elle-même descendant de (l'état de) Cetana (l'état de Conscience non-contractée), devient chitta (conscience individuelle), dans la mesure où elle devient contractée en conformité avec les objets de conscience. 
  •  
6 - Le mâyâ-pramâtrâ (le soi empirique gouverné par mâyâ) consiste en cela (c'est à dire en chitta). 
  •  
7 – Et bien qu'il soit Un, il devient double, triple, quadruple et de la nature de sept pentades (les trente-cinq tattvas au-dessous de Shiva).
  •  
8 - Les positions des différents systèmes philosophiques, sont seulement des rôles divers de cela (la Conscience ou Soi).
  •  
9 - En conséquence de sa limitation de Sakti (énergie), la Réalité qui est toute Conscience, devient le samsârin (être transmigratoire) recouvert par les malas (ignorance-limitation). 
  •  
10 - Même dans cette condition (du soi empirique), il (l'individu) accomplit les cinq kriyas (actions) comme Lui (Shiva). 
  •  
11 – Création, maintien, dissolution, dissimulation et révélation.
  •  
12 - Être un sâmsarin signifie être illusionné par ses propres pouvoirs à cause de l'ignorance de cela (qu'il est l'auteur de l'Acte quintuple).
  •  
13 - Acquérant la pleine connaissance de ceci (c'est-à-dire d'être l'auteur de l’Acte quintuple), citta Lui-même devient Chit en s'élevant au statut de Cetana.
  •  
14 - Le feu de Chit, même quand il descend à l'étape inférieure, bien qu'il soit recouvert (par mâyâ) brûle partiellement le combustible des objets connus.
  •  
15 – En acquérant le pouvoir inhérent de Citi, lui, l'aspirant assimile l'univers à Lui-même.
  •  
16 - Quand la félicité de Cit est atteinte, il y a stabilité de la conscience de l'identité avec Cit Lui-même en ayant l'expérience du corps etc. Cet état est jîvanmukti (c'est à-dire libération même en étant vivant).
  •  
17 - Par le déploiement du Centre (Madhya), vient l'acquisition de la félicité de Cit.
  •  
18 – Ici (c'est à-dire pour le développement du Centre), les moyens sont : dissolution de vikalpa, sankoca et vikâsa de sakti , couper les vâhas, pratique (de la contemplation) du   koti (point) du commencement et de la fin.
  •  
19 - En vyutthâna qui est plein des effets postérieurs du Samâdhi, il y a obtention du Samâdhi permanent, en demeurant dans son identité avec Cit (Conscience universelle) encore et encore.
  •  
20 - Alors (c'est-à-dire à l'obtention de la krama-mudrâ), comme résultat de l'entrée dans une parfaite conscience de Je ou Soi qui est dans son essence Cit et Ananda (Conscience et Béatitude) et de la nature du grand pouvoir du mantra, est obtenue la seigneurie sur un groupe de divinités de la Conscience, qui suscitent toute l'émanation et la résorption de l'univers. Tout cela est de la nature de Shiva."
  •  


 Selon la version traduit de l'anglais et translittéré du sankrit par Jaideva Singh, Bernard Dubant; une des traductions les plus explicite et cohérente de part la présence de mots sanskrits donnant le sens au plus proche du texte originel.