Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

« L'ami de la sagesse » Shrî Aurobindo



Le mental philosophique essaie d'atteindre à l’Éternel par une connaissance abstractive.





En Inde, la religion est la mise en pratique et l'expérience de la philosophie spirituelle.
 


Sri Aurobindo




Le travail spirituel de Sri Aurobindo et son oeuvre ouvrent sur le devenir futur de l'humanité et la prochaine étape de l'évolution par l'émergence de la manifestation Supramentale, objet de son yoga intégral. 
Ses ouvrages abordent un large éventail de sujets profondément lumineux sur la connaissance de l’Être humain, sur  l'évolution de la Vie et la spiritualité. Ils apportent un éclairage nouveau et inégalé par leur largeur et profondeur de vue au travers d'une grande variétés de sujets traités :  pratiques spirituelles, occultisme, yoga, autobiographie, poésie, histoire, métaphysique, philosophie, psychologie, entretiens, correspondances soutenues avec ses disciples et lettres personnelles. 
Souvent encore considéré comme n'étant qu'un philosophe au sens académique du terme, Sri Aurobindo a lui-même clarifié cette position intellectuelle vis-à-vis de son œuvre et de sa conception même de la philosophie:




Comme tous les grands représentants de la philosophie hindoue, il considère la compréhension intellectuelle isolée comme une chose incomplète, stérile et desséchée. Le philosophe est resté pour lui « l'ami de la sagesse », et plus encore le « sage », celui qui cherche et applique dans la pratique des règles de vie permettant à l'individu de parvenir, par un développement méthodique de tout l'être, à un épanouissement toujours plus vaste et plus complet. Dans son enseignement, la parole, la pensée mentale, sont surtout un des véhicules, très insuffisant d'ailleurs, pour la transmission de la force, de l'inspiration, du désir de progresser. Elles sont pour lui ce qu'est le bistouri pour le chirurgien, un moyen et jamais un but. Shrî Aurobindo est avant tout un homme pratique, qui s'occupe des réalités et ne se laisse pas griser par des mots.



Pour lui comme pour ses grands prédécesseurs, la philosophie et la vie ne font qu'un; le vrai philosophe, c'est Socrate et non le savant exégète de pensées conçues et vécues par d'autres. Mais alors que —jusqu'à Vivekânanda tout au moins — la plupart des grands systèmes de l'Inde conduisaient à fuir la vie quotidienne dans son aspect habituel, Shrî Aurobindo se rapproche de nos conceptions éthiques et religieuses qui — théoriquement en tout cas — se proposent de laisser l'homme dans le monde et de faire intervenir le Divin dans les faits de la vie matérielle.

 Sri Aurobindo, On Himself


Par ailleurs Sri Aurobindo s'est exprimé sur la philosophie dans un ouvrage sur la Renaissance de l'Inde en ces termes:



En Inde, la philosophie a servi à canaliser la connaissance et l'expérience spirituelles, mais l'intellect philosophique ne s'est pas encore décidé à entamer son oeuvre de nouvelle création ; il est trop occupé à reformuler les acquis du passé pour s'intéresser vraiment à une formulation nouvelle capable d'élargir lumineusement et rapidement les frontières de sa pensée et de son aspiration.

  [...]

La philosophie, dans l'optique occidentale, est une froide enquête menée à la lumière de la raison sur les vérités premières de l'existence, que l'on atteint soit en observant les faits que la science nous propose, soit par un examen dialectique minutieux des concepts de la raison, soit encore en associant les deux méthodes. Mais dans une perspective spirituelle, la vérité de l'existence se découvre par l'intuition et l'expérience intérieure, et non par la seule raison et l'observation scientifique; le travail de la philosophie consiste à arranger les données fournies par les différents instruments de connaissance sans en omettre aucune, pour les situer dans leur relation synthétique avec la Vérité une, la réalité une, suprême et universelle. Sa véritable mission est en fin de compte de préparer une base pour la réalisation spirituelle et la croissance de l'être humain en son moi divin et sa nature divine. La science elle-même devient alors une connaissance du monde qui jette une lumière plus vive sur l'esprit de l'univers et sur les différents aspects de sa manifestation. Elle ne se limite pas non plus à une connaissance physique et à ses avantages pratiques, ou à une interprétation de la vie, de l'homme et du mental qui veut que tout soit issu de la matière et de l'énergie matérielle; une culture spirituelle ouvrira de nouveaux champs d'investigation, fera place aux nouvelles comme aux anciennes sciences psychiques et à leurs découvertes, qui auront l'esprit pour fondement et pour vérité première, utilisant le pouvoir du mental — et le pouvoir de ce qui est au-delà du mental — pour agir sur la vie et sur la matière.

   [...]

La philosophie et la pensée les plus hautes d'un peuple nous révèlent la formulation mentale la plus pure, la plus large et la plus générale de sa conscience de la vie, en même temps que sa conception dynamique de l'existence sa religion exprime la forme la plus intense de sa volonté de dépassement et les aspirations de son âme vers la réalisation de son idéal et de ses tendances les plus hautes; son art, sa poésie et sa littérature nous livrent l'expression et l'impression créatrices de son intuition et de son imagination, de sa nature vitale et de son intelligence créatrice. Quant aux formes sociales et politiques, elles fournissent le cadre au sein duquel la vie plus extérieure réalise le mieux possible l'idéal qui inspire ce peuple, façonne son caractère et sa nature profonde, compte tenu des difficultés du milieu.

   [...]

L'unique objectif de la philosophie indienne, sa seule raison d'être, c'est de connaître l'esprit, d'en avoir l'expérience et de trouver le juste moyen de vivre une existence spirituelle; tel est son but, et telle est aussi la plus haute signification de la religion. La religion indienne tire toute sa valeur et son originalité de la philosophie spirituelle qui illumine son aspiration suprême et colore même une grande part de ce qu'elle a tiré d'un plan inférieur de l'expérience religieuse.

   [...]

La recherche philosophique en Europe a produit, sur le plan intellectuel, des oeuvres d'une rare noblesse, accomplies par les plus grands esprits; mais elle fut le plus souvent coupée de la vie, et malgré son élévation et sa splendeur, elle manquait de pouvoir. Il est remarquable de constater qu'en Inde et en Chine, la philosophie a toujours eu une grande emprise sur la vie, et une immense influence pratique sur la civilisation, jusqu'au coeur même de la pensée et de l'action quotidiennes, alors qu'en Europe elle n'a jamais pu acquérir une telle importance. À l'époque des stoïciens et des épicuriens, elle s'implanta solidement, mais seulement dans les esprits les plus cultivés. Et cette tendance, nous la voyons renaître. Nous songeons ici à l'influence de Nietzsche et de certains penseurs français, et à l'intérêt relatif qu'ont suscité les philosophies de James et de Bergson; mais cela n'est rien comparé au pouvoir et à l'influence qu'exerce la philosophie asiatique. (...)


Sri Aurobindo,  Les Fondements de la culture indienne








 Œuvre intégrale de Sri Aurobindo en français:
  • La Vie Divine
  • La Synthèse des Yoga - Tome 1 : Le Yoga des œuvres
  • La Synthèse des Yoga - Tome 2 : Le Yoga de la connaissance intégrale, le Yoga de l'amour divin
  • La Synthèse des Yoga - Tome 3 : Le Yoga de la perfection de Soi
  • Lettres sur le yoga,  tomes 1 à 6
  • Héraclite
  • Trois Upanishads (Ishâ, Kena, Mundaka)
  • Essai sur la Guitâ
  • L'Idéal de l'unité humaine,
  • Pensées et aphorismes, tomes 1 & 2
  • Le Cycle humain
  • La Manifestation Supramentale sur la Terre
  • L'Idéal de l'unité humaine
  • Savitri (poème mystique et épique en plusieurs chants)
  • Jours de prison
  • Les Fondements de la culture indienne
  • Le Secret du Véda 
  • La Poésie Future
  • Conversations avec Pavitra (entretiens de Pavitra avec Sri Aurobindo transcrit par Pavitra)
  • Entretiens avec Nirodbaran (entretien avec Sri Aurobindo et les disciples transcrit par Nirodbaran)
Tous ces ouvrages sont disponibles aux Éditions Sri Aurobindo Ashram, Pondichéry ou bien chez Buchet/Chasel ou encore chez Albin Michel.