Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

Le maître intérieur me guide







« Le maître intérieur me guide. » « Chaque chose est mon maître. » « Tout n'est qu'illusion. » « Tout est un. » Ces déclarations sont fréquemment utilisées par les chercheurs spirituels pour « s'emballer » et présumer de l'illumination bien avant qu'elle n'arrive. 
Mariana Caplan

Je suis vraiment terrifié par ce qui se passe aujourd'hui parmi nous. Si un individu quel qu'il soit, ayant à peine commencé à méditer, prend conscience de ce genre de paroles pendant son rappel à lui-même, il dit aussitôt que celles-ci sont l'oeuvre de Dieu et convaincu qu'il en est ainsi, il s'en va déclarer « Dieu m'a dit ceci » ou « J'ai reçu cette réponse de Dieu. » Mais tout cela n'est qu'illusion et qu'imagination ; un tel individu ne se parle qu'à lui-même. D'ailleurs, l'attrait que les hommes ont pour ces paroles et l'attention qu'ils leur portent finissent par les persuader que toutes les remarques qu'ils s'adressent à eux-mêmes sont des réponses de Dieu.
— Saint Jean de la Croix



Nous retrouvons cet écueil avec la prolifération du channeling, dérivé de la médiumnité. Il ne s'agît pas de remettre absolument en question ces pratiques, car la plus grande partie des traditions ont été révélées par des êtres supérieurs, plus ou moins proches de la Vérité et de la Source, et canalisés plus ou moins intégralement et de façon plus ou moins pure par des êtres humains inspirés délivrant par la suite un message spirituel issue de leur communication spirituelle. Il s'agît plutôt d'exercer notre sens du discernent pour ne pas tomber dans les écueils que ce genre de capacités peut induire, en l’occurrence que le chercheur ne soit pas suffisamment conscient de ses projections, de ses préférences inhérentes à la constitution de sa personnalité. Notamment par un ego trop vite contenté et emballé par quelques communications extrasensorielles lui révélant qu'une haute source de connaissance a des révélations à lui faire ou un message à lui délivrer, voir pire qu'il est élu pour cela!

Sans forcément pratiquer de channeling, le chercheur peut présumer d'être en contact avec son maître intérieur, d'avoir trouvé sa guidance intérieure et de s'en remettre à elle. Mais tout comme il est dangereux de s'en remettre à une autorité extérieure, il est aussi dangereux de s'en remettre exclusivement et sans discernement ni discrimination à la guidance d'un pseudo-maître intérieur. De multiples voix peuvent s'élever intérieurement sur le chemin de la recherche spirituelle, toutes n'ont pas la même authenticité ni la même valeur, ni la même origine. La seule autorité est en soi, et s'y fier dépend de notre intégrité, de notre sincérité et de notre aspiration.
Dès que l'on est un tant si peu ouvert, que l'on s'ouvre à d'autres niveaux de conscience et que l'on cherche une guidance sur ces plans là, on s'ouvre à toutes sortes d'influences subtiles, par conséquent on peut être channel de tout! Avec des entités, des guides ou des maîtres spirituels désincarnés tout autant qu'avec des plantes, des pierres, des lieux... Il est par conséquent indispensable de pouvoir couper la communication, ou en tout cas de pouvoir la gérer, de marquer une limite au risque de devenir déséquilibré ou fou si l'on se laisse envahir par des voix venues de toute part. Si la moindre entité, quelle qu'elle soit, rencontrée par une personne très ouverte psychiquement lui adresse un message télépathique, très vite le chercheur capable de canaliser ces messages, ces informations (tout ce qui est, est information), va être submergé et la noyade psychique va survenir avec parfois des conséquences désastreuses!
Channel c'est être canal, mieux vaut se brancher sur le bon canal et savoir maîtriser le "tunner" et "l'ampli".
On peut être channel avec des animaux comme dans les traditions chamaniques, voir aussi le film Broken Flowers de Jim Jamursh avec la scène de la consultante qui écoute les messages des animaux et les délivre à leur maîtres, ce n'est pas que du cinéma!

Certes, on pourrait s'alarmer de tout ce déballage de channel en tout genre, et vouloir un peu plus de descente de vérité face à ces  envahisseurs lumineux qui veulent sauver l'humanité ou remettre à leurs élus les messages de la plus haute importance venu de la énième dimension ou délivré par tel maître, le plus souvent "ascensionné". Faire aveuglément confiance à ces "messagers" et être convaincus que l'on a une mission exceptionnelle pour en délivrer leur messages, c'est négliger leur limitation vis-à-vis de la source suprême, leur ignorance vis-à-vis d'elle, tout autant que laisser la porte ouverte à des forces voulant délibérément profiter d'un rayon de lumière pour éblouir le récepteur et ajouter du mensonge et de l'ignorance dans le canal transmetteur... Entre la source et le messager du messager il y a de nombreuses possibilités d'interférences...

Comme pour tout le reste, d'après mon expérience rien de maléfique ne se trouve à l'extérieur de nous, c'est en se transformant dans la lumière en s'y élevant et l'intégrant que l'on se transmute et non pas en utilisant la lumière comme pommade. Nous nous feront leurrer par des forces involutives tant que nous nous leurrerons nous-même sur nos mensonges profonds et inconscients, sur la non reconnaissance des ombres qui sont en nous et notre accommodation habituelle avec le mensonge à défaut d'avoir un élan constant vers l'appel de la Vérité. Quand à parler de lumière c'est aussi en expérimentant que l'on  sait à quoi l'on a à faire. Lumière astrale ou autre,  mon expérience est que le plan du Vital est très souvent mélangé avec les plans plus élevés, et que ce plan est difficile à traverser car intimement lié à notre vécu passé, nos émotions constitutives, nos carences affectives, nos faiblesses psychologiques, et que tout est à explorer, déblayer, conscientiser en nous même avant tout, et que les expériences varient selon chacun.  La multitude d'êtres pouvant être contactés sur ces plans doit nous mettre en garde sur leurs intentions. Nous devons user d'une grande discrimination pour ne pas nous laisser emporter par leur message et être soumis à une influence énergétique parfois douteuse. Il faut développer sont discernement et user de la faculté de discrimination basé sur une perception claire pour être à même de reconnaître, de sentir ou percevoir les influences énergétiques de tel ou tel canal. Les capacités psychiques amenant certains pouvoirs tel que  de prévoir le futur ou de lire dans l'aura des êtres ne sont pas la garanti d'une pureté spirituelle ou d'une soumission à l'a force et l'influence divine.
De fait, ces notions de channeling, d'entités, de plan astral sont vraiment confuses dans le new age la plupart du temps. Tous les sujets  y sont mis dans le même sac. Les sources traditionnelles semblent être plus probantes mais nous savons déjà que quelque soit la source, nouvelle ou traditionnelle, il y a possibilité de mensonges cachés et surtout une intrication avec des plans que l'on pourrait qualifier d'astral, mais ce concept englobe trop de choses qui s'englue les une aux autres. La plus grande majorité du temps tout et rien n'est dit en détail sur le sujet et d'ailleurs tout est bien caché dans les voies spirituelles sur ces questions, et du coup nous avons une cartographie et des références minimes sur ces plans; alors c'est sûre que les forces manipulatrices et ego-centrées peuvent aussi nous faire peur sans fondement avec des prophéties ou des révélations sensationnelle ou nous faire espérer en des croyance en un quelconque paradis ascensionniste qui nous détourne de la Vérité et du vrai but. 

      Sylvère