Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

Spiritualité et méditation au quotidien avec Amma

Comment vivre comme des êtres humains






 «Nous avons peut-être appris à voler comme des oiseaux et nager comme des poissons, mais nous avons oublié comment vivre comme des êtres humains. Il semblerait qu'on doive réapprendre cette faculté. Comment pouvons-nous faire cela? C'est possible uniquement si nous apprenons à propos de nous-mêmes. Nous devons nous soumettre à l'analyse de soi. Pourquoi? Parce que ce n'est pas l'espace cosmique, ni le vent, ni l'océan, ni les saisons, la nature ou les animaux qui est la cause des problèmes de ce monde, mais nous les êtres humains - nos mentals.» - 
Amma (Mata Amritanandamayi)


Personnalité spirituelle internationalement connue dans tous les milieux, Amma est un phénomène! Que l'on suive une voie spirituelle ou non, que l'on soit hindou ou non, pratiquant la spiritualité indienne ou pas,  rencontrer Amma vaut le détour, ainsi que de visiter son ashram au Kérala, ne serait-ce que pour vivre la dimension vivantes des fêtes spirituelles hindous et découvrir l'activité de cette fourmilière humaine nichée au milieu des cocotiers kéralais sur une étroite langue de terre bordée par l'océan. 

Dans le film Darshan, l'étreinte de Jan Kounen, Amma invoque notre résolution à déraciner les démons (asuras).
"Du temps de Rama, les démons vivaient dans un pays voisin.
Du temps de Krishna, ils vivaient dans nos foyers.
Aujourd'hui, ils sont plus proches, ils vivent en nous.
Ces démons, il nous faut les tuer pour être libres.
Ce sont l'arrogance, l'égoïsme, la cupidité. " (Extrait du Discours Amritavarsham)

Nous retrouvons cette volonté de nous éléver spirituellement dans la prière traditionnelle du Mahishasuramardini Stotram qu'Amma nous recommande de pratiquer, qui est une invocation à la Mère divine pour combattre ces asuras, ces forces obscures du mensonge et de l'ignorance, anti-divines. Le Mahishasura Mardini Stotram ou Mahishasur Mardini Sloka est un chant dévotionel très populaire de la déesse Durga écrit par Adi Shankaracharya. Ce chant dévotionnel est adressé à la Déesse Mahishasura Mardini, la Déesse qui a tué le démon Mahishasura. Mahisasura Mardini est donc la forme féroce de Maa Durga, émanation de la déese Parvati, parèdre de Shiva. Mahisasura Mardini est la déesse Maa Durga représentée avec 10 bras sur sa monture (le lion ou le tigre) portant les armes divines et exécutant les gestes symboliques de la main ou mudras.

Quelques extraits des textes des fascicules de l'Ashram d'Amma pour avoir un aperçu de son enseignement spirituel:

 

L'enseignement d'Amma

"Les bienfaits de la méditation ne sont jamais perdus. Ils resteront toujours avec vous et porteront leurs fruits le moment venu." Amma

L'enseignement d'Amma survient à une époque où l'intellect atteint son apogée. Amma s'inquiète de voir que, si la faculté de raisonner s'est bien développée, les coeurs eux, se sont desséchés, racornis. Son enseignement est un appel au retour des nobles qualités, des qualités du coeur, dans la vie quotidienne. Pour construire une société paisible et prospère, il est indispensable que nous prenions conscience des vérités spirituelles universelles et que nous éprouvions la compassion qui en découle. L'amour est notre nature innée mais, pour le découvrir, il nous faut travailler sans relâche. Il ne suffit pas d'étudier.
L'enseignement d'Amma est un outil destiné à nous permettre de mener une vie heureuse ; Son expérience directe de la Vérité est la source même de cet enseignement qui est chargé d'amour divin. Il est certes impossible de limiter l'enseignement d'Amma à une philosophie parti­culière ou à une croyance, mais il est cependant fondé sur la voie de l'Advaita Vedanta et celle du Bhakti Yoga.

Quel est le but des pratiques spirituelles ? 

 « La sâdhana (pratiques spirituelles) est très importante. La graine contient la plante, mais il faut la cultiver et lui donner de l'engrais comme il convient pour qu'elle croisse et donne des fruits. Ainsi, la vérité suprême est contenue en tous les êtres vivants, mais seule la sâdhana peut révéler sa lumière. » Amma

Le but essentiel des pratiques spirituelles est de purifier le mental et de nous donner la capacité d'aimer les autres sans rien attendre d'eux.
Les pratiques spirituelles nous permettent d'élever le mental au-delà de son niveau intellectuel et émotionnel ordinaire, jusqu'à des niveaux de conscience supérieurs où se trouve la source de notre vraie et noble nature : la béatitude et l'amour. Une personne dotée d'un coeur pur et vaillant est en paix, même s'il lui faut affronter de grands obstacles.
Celui qui éprouve une grande foi et un grand amour envers le Suprême sera plus facilement en harmonie avec tous les êtres. La survie de la société implique de l'amour car, sans amour, l'harmonie est détruite et la nature souffre. La spiritualité est la science qui nous permet de développer l'amour, l'équanimité et la paix intérieure, sans jamais nous en départir au milieu des turbulences extérieures. Elle se fonde sur le souvenir constant du Soi suprême, notre véritable nature, et sur l'amour que nous éprouvons pour Lui ; cela exige une pratique constante et de grands efforts.
« Seigneur, fais que je pense à Toi à chaque seconde de cette journée. Puissent chacune de mes pensées, de mes paroles et de mes actions me rapprocher de Toi. Fais que je ne blesse personne, ni en pensées, ni en paroles, ni en actes. »

Mantras

Répéter un mantra est un moyen de concentrer et de purifier le mental ; Amma considère la répétition du man­tra comme une pratique spirituelle importante. Il est possi­ble de recevoir un mantra d'Amma, mais seulement au cours du Devi Bhava. Si vous en avez le désir, nous vous prions de lire le dépliant qui traite de ce sujet, car il s'agit d'un pas important qu'il ne faut pas prendre à la légère.

Le maître spirituel

Jésus a dit : « Je suis la lumière du monde ». C'est bien ce qu'est un maître spirituel : une lumière qui éclaire notre chemin et éveille en nous la lumière intérieure. Livrés à nous-mêmes, nous pouvons avancer en faisant des efforts, mais si nous voulons transcender les limites de notre conditionnement personnel et culturel, nous avons besoin d'un maître spirituel établi pour toujours dans la Vérité. Amma nous demande de nourrir notre héritage spirituel, qui est notre droit de naissance.
Quelle que soit la distance physique qui nous sépare d'Elle, Elle est plus près de nous que nous-mêmes. Le mystère que constitue la Mère intérieure, qui repose endormie dans notre coeur, nous est dévoilé par les pratiques spiri­tuelles. La présence d'Amma pour nous guider lorsque nous entreprenons ce travail constitue une chance rare et précieuse.
La solitude et le contact des autres ont tous deux un rôle à jouer dans notre pratique spirituelle. Il ne s'agit pas uniquement de nous livrera des exercices mécaniques et de nous asseoir pour méditer ou chanter des bhajans, mais aussi de remettre en question notre attitude envers autrui et de saisir toute occasion de servir d'une manière désintéressée.

Les traditions orientales enseignent que les êtres humains ne sont pas limités aux miracles de la nature que constituent le corps physique et la psyché. Au-delà de cet état limité se trouve le royaume de la Conscience suprême, un flot constant d'énergie divine qui vibre dans tout l'univers et dans tous les êtres. Il nous faut «simple- ment» nous mettre à l'unisson du Divin pour nous fondre en Lui. L'autorité ultime provient de la source de toutes les religions, de cette Vérité suprême et unique. Même la science moderne a dû admettre qu'une intelligence supé­rieure était à l'œuvre dans l'univers. Et cependant elle hésite...
Le concept d'une âme réalisée, d'un être supérieur et omniscient, n'est pas propre à l'Inde, il est en fait commun à la tradition mystique de toutes les religions ; mais en Occident, où domine une vision matérialiste du monde, ce concept n'est pas reconnu, parce que science et religion demeurent incompatibles. Cependant, la présence de ces êtres divins reste un phénomène rare et extrêmement précieux au sein de toutes les spiritualités. Eux seuls sont capables de nous guider car eux seuls parlent à partir de la Source, au-delà des conditionnements personnels et culturels.

Pratique quotidienne

 "La méditation est aussi précieuse que l'or. Elle ne nous aide pas seulement à atteindre la prosperité et la paix de l'esprit, elle nous apporte aussi l'avancement spirituel." Amma

Au réveil, nous devrions penser à Dieu, nous prosterner physiquement ou mentalement et méditer quelques minutes. Si vous en avez le temps, après votre toilette, vous pouvez réciter les noms divins. Au moment des repas, méditez sur le fait que nous ne produisons rien par nous-mêmes, que la conscience divine est la source de toute création. Nous pouvons lui être reconnaissants pour ce miracle de la nature et pour notre nourriture.
Dans la journée, nous devrions chanter notre mantra, si nous en avons un, ou bien demander à Dieu de nous bénir avant de commencer un travail. Accepter les circon­stances qui se présentent à nous et nous y adapter est une partie importante de notre pratique spirituelle; Amma nous demande de nous y efforcer, surtout si nous rencon­trons des difficultés dans notre travail ou notre vie de famille. Il s'agit peut-être d'une étape importante qu'il nous faut traverser pour que notre relation au Divin évolue. Le but est d'essayer de voir le Divin en chacun, qu'il soit bon ou mauvais.
Au cours de la journée, trouvez un moment à consacrer à la réflexion, à la prière ou à la méditation et tâchez de prendre conscience de votre comportement pendant ce jour.
Avant de dormir, rappelez-vous le Divin, demandez-lui pardon pour les fautes que vous avez pu commettre et priez-le de vous aider pour la journée du lendemain.

Les traditions orientales enseignent que la source première de toutes les religions est l'unique conscience suprême ; Dieu est Un, un flot constant d'énergie divine qui est le substrat de tout l'univers et de tous les êtres. Ce flot d'amour divin et de sagesse, nous pouvons le voir s'exprimer à travers la forme d'Amma. Elle est le guide suprême parce qu'Elle est établie à jamais dans l'état d'union éternelle avec le Divin, bien au-delà des limitations du conditionnement personnel et culturel. Être en présence d'Amma est une bénédiction, une grâce précieuse.

Rencontrer Amma

 La manière dont se déroule la rencontre est faite pour nous aider à nous mettre à l'unisson du Divin. Amma est venue pour servir de manière égale tous les êtres. Le Devi Bhava, où Elle manifeste la forme de la Mère divine, exerce un grand pouvoir d'attraction sur le mental ; son but est de renforcer notre foi. Quelqu'un Lui a un jour demandé pour­quoi Elle avait choisi de vivre une enfance aussi difficile et d'as­sumer des formes différentes (Krishna Bhava et Devi Bhava) alors qu'Elle est en réalité au-delà de toute forme. Amma a répondu : 
« Amma est née et vit uniquement pour le bien du monde. Pour Elle, l'essentiel est d'utiliser tous les moyens pos­sibles pour élever le niveau de conscience du monde.
C'est dans ce but qu'Elle apparaît sous des aspects divers. Un maître dont l'élève est sourd-muet, utilise des gestes pour communiquer avec lui. De même, Amma repose dans le Soi mais Elle Se met au niveau des gens pour les aider à croître spirituellement. »

Lorsqu'Amma apparaît en Devi Bhava, Elle dévoile un peu de la gloire de l'amour divin. Elle ne porte pas le sari blanc habituel, mais les vêtements de Dévi, la Mère divine de l'univers, telle qu'Elle est décrite par les Écritures depuis des temps immémoriaux. Bhava signifie « attitude, humeur ». Amma adopte l'attitude de la Mère divine, douce mais puissante, rayonnant un amour et une com­passion immenses. Dès le début de Sa mission spirituelle, Amma a remarqué que les dévots Lui confiaient plus volontiers leurs problèmes au cours du Devi Bhava et que celui-ci confortait leur foi en Dieu. C'est pour renforcer notre dévotion qu'Elle revêt l'habit de Dévi, déclare-t-Elle. Elle garde cette pratique en Occident, car les gens apprécient la joie et les bénédictions qu'Amma répand à ce moment-là.
« Toutes les divinités, qui représentent les aspects infinis de l'être suprême unique, existent en nous. Celui qui est un avec l'Absolu peut manifester une ou plusieurs d'entre elles, à son gré, pour le bien du monde. Devi Bhava est la manifestation de l'Éternel Féminin, la Créatrice, le Principe actif de l'Absolu impersonnel ».
Pendant les déplacements d'Amma en Occident, l'Atma pûja et le Devi Bhava se succèdent au cours de la dernière soirée. Le début et la fin du Devi Bhava sont des moments particuliers. Le Devi Bhava se prolonge tard dans la nuit ou même jusqu'au matin (entre 6 et 8 h), selon le nombre de personnes, car Amma reçoit chacun, jusqu'au dernier.

En Inde, la culture spirituelle est encore vivante alors qu'elle est en grande partie oubliée en Occident. La joie et la beauté de la dévotion pour Dieu, la manière d'aborder les grandes âmes qui viennent pour nous guider, tout cela S'est perdu. Amma est là pour restaurer notre héritage spirituel, quelle que soit notre religion ou même en l'ab­sence de toute religion. Tout ce à quoi nous assistons ici (darshan, bhajans, méditation, satsang) sont des moyens qu'Elle nous offre pour nous rappeler le Divin et nous imprégner de cette Présence qui est aussi notre nature. Nous pouvons les utiliser ou non, prendre ce qui nous convient et laisser le reste. Amma dit : « Utilisez-moi comme une échelle pour accéder à votre propre Soi ».

 

Le darshan d'Amma

Darshan signifie « rencontre avec un saint ». Amma vient à nous pour donner Son amour en toute humilité et avec une grande tendresse. Elle prend chaque personne individuellement dans Ses bras et nous recevons la béné­diction de Son étreinte divine. Même si, en même temps, Elle parle, rit ou encore chante, nous pouvons être assurés qu'Elle sait ce qui se passe en nous.
Le darshan d'Amma est très probablement unique dans l'histoire des mahâtmas de l'Inde. Habituellement, les gens défilent devant eux et se prosternent à leurs pieds avec un respect infini, souvent sans même les toucher. Amma transcende ces normes parce que Sa nature est dedonner tout ce qu'Elle est. Elle manifeste, à travers Son darshan, l'état de Mère divine et toutes les qualités spirituelles qu'Elle souhaite nous insuffler. Il est fait pour nous permettre de ressentir aussi pleinement que possible la présence de Dieu. Nous pouvons nous y préparer mentale­ment et physiquement en gardant un silence respectueux et en réfléchissant aux indications affichées dans le hall sur la manière d'approcher Amma. Après le darshan, il est souhaitable de rester assis tranquillement pendant au moins quelques minutes afin de laisser pénétrer en nous ce que nous venons de recevoir.

Questions

Vous pouvez poser des questions à Amma sur des sujets matériels ou spirituels. Vous avez peut-être le sentiment qu'il est nécessaire de tout Lui raconter en détail, mais en tant que « Mère intérieure », Elle demeure dans le coeur de chacun de nous et notre vie est pour Elle un livre ouvert. Vous pouvez rédiger votre question en une phrase ou deux et Lui indiquer les points principaux. Il y a une file spéciale réservée aux questions. Un interprète les traduit et vous attendez ensuite la réponse. Il est important que vous soyez prêt à accepter l'avis que vous donnera Amma, quel qu'il soit ; ne posez de questions que si telle est votre attitude. Sa réponse peut être inattendue. Il se peut qu'Elle ne dise que quelques mots, mais que vous les compreniez plus tard,- lorsque la situation aura évolué.
Il est peut-être encore plus fort de poser des questions mentalement. C'est une forme de prière qui ouvre la porte à l'aide divine et nous aide à cultiver notre relation personnelle et intérieure avec le Divin. Nous pouvons toujours interroger Amma mentalement, surtout lorsque nous sommes dans la file d'attente du darshan.

L'Ashram d'Amma

L'Ashram d'Amritapouri est blotti sur une péninsule bordée d'un côté par la Mer d'Oman et de l'autre par les célèbres lagunes du Kérala. Il apporte une tache de couleur au milieu de la verte étendue des cocotiers. La présence de Mata Amritanandamayi, Mère bien-aimée et guide spirituel de milliers de personnes de par le monde, a rendu ce lieu sacré. Si la foi n'est plus que cendres, les coeurs sont cependant assoiffés d'amour et Amma est venue à notre époque pour déverser l'averse torrentielle de Son amour divin.
Établie à jamais dans l'état de béatitude suprême que rien n'affecte, Amma ne perçoit aucune différence entre Elle et «les autres» et accepte chaque âme comme sienne. Prenant dans Ses bras les êtres humains accablés de souffrance, Elle soulage leur peine et leur redonne espoir.
En vingt années de service infatigable, Amma a conseillé et consolé des gens des quatre coins du monde et issus de tous les milieux. Le contact personnel, l'affection chaleureuse, la compassion, la tendresse et la profonde sollicitude qu'Elle manifeste envers tous, le charisme spirituel, l'innocence et l'humilité qui lui sont si naturels sont assurément uniques.
Chaque instant de Sa vie est consacré à améliorer le bien-être d'autrui et à guider les moines et les familles qui vivent avec Elle à Amritapouri, ainsi que dans les nombreux autres ashrams et institutions caritatives qu'Elle a fondés dans l'Inde entière et en Occident.

Extraits des textes des fascicules de présentation d'Amma et son Ashram (éd.1998)

-Qui est Mata Amritanandamayi - Amma ?

-Pratiques spirituelles "conseils aux débutants et aux groupes de satsang".

-Être avec Ammachi.