Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

L'Astre du Jour






Tout ce feu dévorant, qui consume ma vie;

S'échappe dans mes vers au gré de mon  génie.

Phoebus m'entend, accourt, je le sens, je le vois,

Et mon âme & mes pieds trépignent à la fois:

Je monte sur ton char rayonnant de lumière;

Ses coursiers fendent l'air, ils percent l'atmosphère,

 Les cimes du Permesse & du séjour des Dieux,

Sous leur rapide vol se perdent à mes yeux ;

De leurs henissement les globes retentissent;

Je respire le feu que leur naseaux vomissent

C'est la foudre qui part ; l'éclair électrisé

Jaillit du tourbillon sous leurs pieds écrasé.

Allez , volez courtiers ! pleins d'une noble audace;

 Traversez, franchissez les plaines de l'espace...

Que vois-je! où suis-je ?... Dieux !... coursiers fiers & brulants,

 Arrétez ; reposez vos poumons partelans :

Vois , Bachus ! ma main touche à la voûte azurée,

Et ta coupe de feu brille dans l'empirée.



                                  [...]



Tel est, Astre du jour  l'effet de ta lumière,

Tu plonges tes regards sur la nature entière :

Tout ressent ton pouvoir ; tes regards pénétrans

Jusqu'au Seuil de Pluton portent tes feux ardens.

Vainement quelquefois un opaque nuage

A tes flots embrasés a fermé le passage;

Les coursiers de ton char ont dévoré leur frein

Et tu perces toujours plus grand & plus serein.


                                   FIN

 L'étude de la nature - Poëme à M. le comte de Buffon
  Par M. Fabre d'Églantine - 1783 -Extraits-


 Révolutionnaire, poète, comédien itinérant et dramaturge, Fabre d'Eglantine est le créateur du calendrier révolutionnaire. Il adopte son nom de poète aux  Jeux floraux de Toulouse en 1771 lorsqu'il y présente Un Sonnet à la vierge.
Les militants ouvriers victimes de la fusillades de Fourmies lors de la fête du travail le 1er mai 1891* épinglent une églantine écarlate (Rosa canina ou Rosa rubiginosa), fleur traditionnelle du Nord, en souvenir du sang versé et en référence à Fabre d'Églantine.

 *à Fourmies, dans le Nord, en France, la manifestation tourne au drame : la police tire sur les ouvriers et fait neuf morts (voir la Fusillade de Fourmies et affaire de Clichy). Avec ce nouveau drame, le 1er mai s’enracine dans la tradition de lutte des ouvriers européens.