Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

23/02/2021

Swami Sri Ananda Acharya poète mystique

  
 
Samadhistana de Swami Ananda Acharya - Tronfjell, Norway


 L'humanité accomplira sa mission dans le monde verra le divin dans l'individu, et l'individu verra la Divinité en tous.

Swami Sri Ananda Acharya

Swami Sri Ananda Acharya (1881-1945)  
Le poète indien, philosophe et professeur Swami Sri Ananda Acharya (ou Sri Ananda - (son nom d'origine était Surenda Nath Baral) est largement connu comme "le sage du Mt.Tron". Localement, il est surtout connu comme "Baral". Il a vécu à Tronsvangen sur les pentes du Mont Tron à Alvdal, en Norvège de 1917 jusqu'à sa mort en 1945, et a été le premier yogi et sannyasi indien à venir dans les pays nordiques dans les temps modernes. Après Swami Vivekananda, il fut le premier à voyager vers l'Ouest et le premier Indien ayant une formation académique à présenter la philosophie indienne de manière systématique au monde occidental. Il était aussi le premier sannyasi à s'installer en Occident et à laisser son corps ici. Son riche travail d'auteur comprend plus de trente titres et couvre une variété de thèmes et de genres, y compris les paroles, les chansons, les drames, les allégories, la littérature spécialisée traitant de philosophie et de spiritualité, et un livre de cuisine. La plus important e de ses idées est 'Université de la Paix qu'il a emportée avec lui de l'Inde. Cependant, le sens profond de sa vie et de sa mission ne sera compris et apprécié que dans le futur.

 Le "père" de l'Université de la Paix
Lorsque Sri Ananda est venu à Tronsvangen et spécialement quand peu de temps après, il a marché jusqu'au "Plateau de la paix "sur le Mt.Tron, les souvenirs de la grande vision de son enfance de l'Université de la Paix lui sont revenus:
"Dès ma plus tendre enfance, cette idée géniale me vint à l'idée de diriger toutes les nations ensemble
et apporter la Paix en permanence sur cette Terre par établir la grande université de la paix. Errant seul, j'ai mis ce temps à contribution pour réfléchir à tous les détails de ce grand plan. En Angleterre je n'y ai jamais pensé et à Londres et ailleurs je pensais souvent que j'avais oublié quelque chose mais que je ne savais jamais ce que c'était. C'est seulement ici sur cette grande montagne que le plan s'est de nouveau révélé à mon cerveau "(d'après les notes d'Einar Beer).
 Quand Sri Ananda a vu le "Plateau de la Paix" il était clair pour lui que la première future Université de la Paix devait être là. Dans deux de ses livres publiés en 1921 - "Karlima Rani" et "Kalkaram" - il présente le contenu principal de son idée, qui est en somme d'établir une série d' Universités de la paix dans les montagnes de nombreux pays partout dans le monde. Un étudiant de chaque pays doit vivre avec ses professeurs dans chacune des universités. L'étude durera 21 ans et chaque année les étudiants déménageront dans une autre université dans un autre pays, jusqu'à ce qu'ils aient étudié partout dans le monde et auront appris à connaître, et devenir amis avec, tous peuples, les cultures
et les nations du monde. Après avoir terminé leurs études, les étudiants vont sortir dans le monde et enseigner aux gens la sagesse de la paix et le lien d'amitié qui relient les peuples et les nations du Nord et du Sud, de l'Est et de l'Ouest. Ce n'est que de cette manière, de l'avis de Sri Ananda, que la paix pourra être définitivement rétablie sur cette planète dévastée par la guerre.
À une occasion, vers 1920, il a dit que l'Université de la Paix viendrait «dans une centaine d'années».


Sri Ananda était-il bouddhiste?
C'est une compréhension commune parmi les gens du village que Sri Ananda était un bouddhiste, mais c'est un malentendu, comme ses nombreux livres en témoignent clairement. Il n'était ni bouddhiste, ni hindou, ni chrétien, ni musulman ni rien d'autre, même si des personnes religieuses d'horizons divers qu'il rencontrait pensaient souvent qu'il  représenté juste leur religion et leur foi. Les hommes comme Sri Ananda n'appartiennent à aucune religion et ne prêchent jamais un enseignement particulier - ils sont profondément enracinés dans leur propre expérience spirituelle et réalisation. Pour eux, les religions sont comme un «jardin d'enfants de la spiritualité», ce qui ne représente qu'un point de départ pour une quête. Pour eux, le spirituel est universel et le même pour tous - il ne dépend pas des dogmes, des doctrines, des cérémonies, des rituels ou toute autre chose mais seulement le purement humain ou humaine. La quête sincère et consciencieuse, qui commence à l'extérieur par la lecture des saintes Ecritures et la visite des églises, des temples, des mosquées et des pagodes pour finir avec la contemplation nue de son propre Soi. C'est cette auto-réalisation (aussi appelée "Réalisation "), qui caractérise les hommes comme Sri Ananda: l'être humain a tout et est lui-même la clé du mystère même de la vie, il suffit d'un peu d'aide pour se débarrasser de ses propres illusions et de son ignorance, qu'il porte en abondance. En Inde, des hommes comme Sri Ananda sont mentionnés avec la mention de respect, "Rishi",ce qui signifie un "voyant" ou un sage. Il était aussi un yogi - celui qui pratique le yoga - qui est physique, mental et une science spirituelle sur la façon dont on harmonise et unifit l'individu avec l'universel. La science du yoga est indépendante de toute religion ou doctrine et peut être pratiquée par tout chercheur sincère de la vérité.



La tombe sur Mt.Tron

Le jour de l'armistice le 8 mai 1945, Sri Ananda est entré dans un état, qui en Inde est appelé Samadhi - un état de conscience et d'harmonie le plus élevé - exactement comme il l'avait prédit dans un poème 25 ans plus tôt. Il est resté fixé dans cet état pendant plus d'un mois, sans manger ou boire et sans respirer visiblement. Ceux qui étaient les les plus proches de lui avaient été habitués à le voir comme ça pendant des jours d'affilé au cours des années, mais cette fois plusieurs semaines
sont passées. Sa peau était fraîche, et ses cheveux et ses ongles poussaient. Mais un matin, ils ont trouvé que sa peau avait changé de couleur et ils ont compris qu'il avait quitté son corps. Il a été déclaré mort le 13 juin 1945.Quelques années plus tôt, Sri Ananda avait demandé à M. Beer de lui trouver une tombe sur le Mt.Tron, qui a été trouvée par M. Beer après une recherche approfondie pendant une semaine entière. Après que Sri Ananda ai été déclaré mort, les préparatifs se sont
fait pour son enterrement à l'endroit choisi sur le Mt.Tron. Mais cela prit du temps car les deux Anglaises avaient écrit une lettre urgente au roi pour permission, et  dû attendre la réponse, qui, selon leurs propres notes, était positif et prononcé oralement par l'un des ministres du roi. Mais finalement, alors que les rayons du soleil miroitaient sur les montagnes à quatre heures du matin du 01 Juillet 1945, le cercueil est descendu dans la tombe à 1400 mètres d'altitude, sous le sommet du Mt.Tron, avec vue sur Rondane, Snøhetta et Savalen, lors d'une cérémonie simple, avec de nombreux habitants présents et avec un discours du maire d'Alvdal


Le poète, philosophe et mystique 
Sri Ananda avait l'esprit d'un poète, et en même temps il était aussi un philosophe  qui pouvait se poser  des questions sur toutes choses et analyser profondément pour aller au fond de toutes les conditions. Et la combinaison de ces deux caractéristiques ont fait le mystique Sri Ananda qui a cherché l'essence même de la Vie pour trouver "le Vrai, le Bon, et le Beau". L'une des deux Anglaises qui vivaient avec lui, Sœur Samvida, nous donne un aperçu de la nature de Sri Ananda et de sa vie à Tronsvangen dans une de ses notes: "Comme l'été déclinait au
Mt.Tron, tous les soirs après avoir dit bonsoir aux chevaux, Sri Ananda a fait le tour des parterres de fleurs en leu disant : «Tout ira bien, il fait chaud». Puis il a visité le champ de pommes de terre. «Toutes vie a besoin d'être rassurée »,  a-t-il dit, et il s'est assis et s'est mis à regarder et regarder encore et encore les étoiles. « Même les étoiles en ont besoin.» Je leur dis: "Ça va soyez tranquille, vous voyez, l'univers est si petit et l'âme si vaste! "
En tout dernier, Sri Ananda a écrit un poème sur le silence écrit le 27 avril 1945, quelques jours seulement avant d'entrer dans son dernier samadhi et de quitter ce monde:

En silence, la lune envoie ses sourires aux montagnes enneigées -
En silence, les étoiles se déplacent encore dans l'océan étheré -
En silence, la rose répand son parfum dans l'aube naissante -
En silence, le lis se réveille dans le lac de montagne -
En silence, le printemps joue de sa flûte pour appeler le coucou -
En silence, les bébés dorment, protégés par le Christ qui veille à côté de leur oreiller -
En silence, le poète reçoit son inspiration de Dieu -
En silence, le cœur de l'humanité prie pour l'émancipation de la vie -
En silence, le cœur de la charité donne -
En silence, le cœur accepte avec une chaleureuse reconnaissance silencieuse.



http://www.shantibu.no/en/sri-ananda