Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

Interactions psychiques hors du corps



Lors de sorties hors du corps , ou de rêves lucides, certaines facultés sont déployées et les interactions que nous avons habituellement avec le monde ordinaire se retrouvent parfois amplifiées.
J'ai pu observer au cours des différentes activités pratiquées dans ma vie des répercussions entre ces activités et mes états de conscience, certains de ces phénomènes parfois étranges.  Lorsque je passais mes journées à m'occuper des arbres fruitiers, l'attention que je portais à ces arbres (taille, éclaircissage manuel des pommiers...) rejaillissait le soir en m'endormant. Les yeux fermés je voyais défiler des réseaux de ramifications de branches ou des pommes en quantités, jusqu'à ce que ces visions me mettent en étant de trance, focalisant de plus en plus mon attention sur ces visions, accélérant spontanément ma respiration, tétanisant mon corps et aboutissant à une sortie hors du corps. Ce phénomène survint aussi lorsque je travaillais en fromagerie et passais mes journées à faire le geste répétitif de retourner les fromages lors de l'affinage. Le soir en m'endormant tout ce que j'avais vu dans mes gestes répétitifs de la journée apparaissait à ma vision intérieure, remontait à ma conscience et libérait de l'énergie dans ma conscience, ma propulsant en un étant de trance et hors de mon corps. Mais les phénomènes de ce type se manifestèrent plus étrangement encore lorsque je travaillais dans l'accompagnement de personnes en souffrance psychiques. Il m'arrivait en méditant de percevoir un lien subtil présent avec certaines de ces personnes au-delà de l'interaction directe que j'avais en leur présence, soit très consciemment en ayant la stupéfaction par exemple de sentir la main d'une de ces personnes me donner de l'énergie dans le dos, alors que nous n'étions pas au même endroit et que le retard du développement psychique de cette personne ne permettait pas d'envisager cette capacité. Ou bien de rêver à certaines de ces personnes et de l'aide que je leur apportais en rêve, comme si ma conscience interagissait avec leur être intérieur pour le donner un appui, un lien permettant de se libérer d'une impasse dans laquelle elle se trouvait. Il s'avérait par la suite lorsque je les accompagnais que leur état s'était amélioré ainsi que leur capacité de faire face à la difficulté qu'elle rencontrait. Cela améliorait aussi ma capacité à être dans l'accompagnement, à les accompagner, à faire face à leurs difficultés. Cependant je n'émettais jamais l'intention d'aider ces personnes, mais mon attention étant portée dans mes actes de la vie quotidienne à les accompagner, il s'en suivait que selon la qualité et l'affinité de la relation avec certaines d'entre elles ma conscience continuait naturellement le faire. Mais parfois, face à des difficultés intenses avec certaines personnes présentant des troubles importants d'ordre autistique et psychotique, ma conscience en méditation transmettait un soutien d'âme à âme, un soutien énergétique, et je percevais la résonance avec le système énergétique de cette personne. L'interaction au quotidien s'en retrouvait facilitée, la répercussion sur la personne se révélant manifeste dans sa capacité à être en relation, alors que c'était difficile jusque-là. L'expérience la plus étonnante que je fis se présenta une nuit où je me mis à rêver que j'étais dans un minibus. Le minibus allait de plus en plus vite sur une route de plus en plus étroite et sinueuse et je devins conscient que j'étais en train de rêver jusqu'à ce que le véhicule rencontre une forêt et pour éviter de se crasher s’élève soudain au -dessus des arbres. À ce moment-là simultanément je sortis hors de mon corps et suivis un canal de lumière qui me conduisit en un point lumineux, un nœud énergétique où se trouvait un des enfants dont je m'occupais; et je fusionnais en ce point pour voir qu'il y a avait là deux énergies différentes, révélant chacune un aspect différent de la personnalité de cet être en souffrance psychique, en lutte avec ces deux aspects de sa personnalité opposés et contradictoires; à l'origine de nombreux troubles qui l'habitent. Malgré les difficultés quotidiennes avec cet enfant, cette expérience m'apporta une meilleure compréhension et une plus grande compassion à son égard. Une compréhension de l'intérieur qui changeât la qualité de mon attention en sa présence et la façon d'être en relation avec lui. Bien sûr, ces expériences ne sont pas systématiques et restent énigmatiques dans leur processus. Restant conscient de l'impact que ce type d'interaction, d'aide subtile, peut avoir si la personne n'est pas conciliante, ce n'est pas contre la volonté de la personne que cela s'effectue, ni avec l'intention de le faire, mais cela suit naturellement un processus de la conscience et une écoute attentive de la résonance avec la personne, sans forcer, ni chercher à aller interagir si les énergies montrent que ce n'est pas propice. Cela me rappelle à ce sujet un passage d'un bouquin que j'avais lu, de Jeremy Taylor (cf. Where people fly and water runs uphill, Warner Books). L'auteur relate une expérience qu'il fit en rêve alors qu'il travaillait comme thérapeute auprès de jeunes autistes et schizophrènes :
{{"Je me retrouve flottant dans un espace flou et gris. Eric, un des jeunes les plus perturbés et les plus violents, apparaît devant moi, riant en roulant les yeux comme quelqu'un de fou. Je le regarde pendant un long moment, puis je commence à voir son aura. Il est d'une drôle de couleur rose et il s'étend autour de lui jusqu'à une distance d'environ 20 pouces. L'aura ondule lentement et change de forme, comme un nuage de gaz. Je remarque qu'il y a d'étranges piquants noirs tout autour de lui. Ils ont à peu près un pied de long et un demi pouce d'épaisseur à leur base, là où ils sont attachés à son corps. Je me sens terriblement fatigué, j'ai envie de dormir. Comme je combat ma fatigue, je me dis qu'il serait absurde de dormir puisque je dors déjà. Je réalise alors que je suis en train de rêver.
Maintenant je regarde Eric plus attentivement. S'agit-il d'une projection de moi-même, d'un aspect de moi ? C'est ce que je pense, mais j'ai pourtant le sentiment qu'il y a plus que cela. Mon épuisement augmente, et mon esprit est confus et lent. Pourquoi mon rêve m'offre-t-il cette image d'Éric couvert de piquants ? Quel est le sens thérapeutique de ce rêve ?
Je réalise que peu importe le sens du rêve, ces piquants ne devraient pas être là. Alors je me dis que quoiqu'ils représentent, je devrais les enlever. Je me déplace vers Eric et je lui dis télépathiquement que je vais "déraciner" les piquants de son aura. Je commence donc à arracher, déraciner les piquants avec mes mains, et déraciner est le terme exact car si je ne fais que les casser j'ai le sentiment qu'ils repousseront . Il faut donc les déraciner pour s'en débarrasser.
Je viens à bout d'enlever tous les piquants, et je ressens un immense soulagement. Alors je m'éloigne d'Éric et je quitte le rêve."
Le lendemain matin, alors qu'il n'avait raconté ce rêve à personne, J.T croise Eric qui bondit vers lui, très fâché, et lui crie : "Tu m'as volé quelque chose la nuit dernière !" J.T lui répond que la nuit dernière il dormait dans son lit, mais l'autre insiste : "Tu as enlevé quelque chose de moi ! Rends-le moi !"
J.T lui demanda de quoi il s'agissait. Eric ne pouvait répondre. Alors J.T lui demanda comment il se sentait. Surpris, Eric répondit qu'il se sentait bien. Alors J.T lui dit : "Voilà qui est plutôt inhabituel, n'est-ce pas ? Peut-être que tu ne veux pas vraiment ravoir ce que tu as perdu la nuit dernière ?" Ils se regardèrent un long moment, puis Eric acquiesça. }}