Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

Du discernement dans la pratique



Beaucoup de pratiques activent intensément l’énergie. C'est le cas des voies visant à construire un Corps de Lumière. Les techniques énergétiques associées à cet objectif d'éveiller un corps de lumière en font un accélérateur de croissance spirituelle, pouvant parfois s’avérer difficile à intégrer dans le processus d'éveil. Le Corps de Lumière, d'un point de vue quantique, est un véritable amplificateur de notre potentiel spirituel, amenant à avoir de nombreuses expériences spirituelles authentique permettant de réaliser certains états de consciences et de faire une véritable expérience de la réalité spirituelle. Une certaine maturité intérieure et un niveau d’engagement personnel s’avèrent nécessaires pour être capable de s’investir dans cette pratique afin d’en retirer tous les bénéfices et passer au-delà de l’illusion de « l’outil miracle » permettant de tout résoudre sans obstacle. 

Une pratique du corps de lumière est par définition énergétique, donc comparable à une voie « shakti » dans le vocabulaire du yoga tantrique, elle nécessite par conséquent d’être pleinement conscient du potentiel qu’elle peut apporter. En effet, mettant rapidement en lumière les difficultés auxquelles le chercheur est confronté intérieurement et extérieurement, cette pratique nécessite d’être à même d’avoir la capacité d'assumer ce qu’elle mettra en lumière (blocages à transformer ou potentialités à exploiter) et d’en utiliser toutes les ressources pour retirer pleinement le bénéfice du processus de transformation vers lequel elle conduit.

Ne proposant pas un mode de relation personnelle directe, les outils permettant d’accompagner le changement, la transformation et l’intégration au niveau de la personnalité sont directement proposés à partir du niveau spirituel à l'aide d'exercices basés sur le principe de transmission directe, d'énergie à énergie, de conscience à conscience.

La tonalité « shakti » quant à elle, donne un sérieux élan à la croissance spirituelle ainsi que son ancrage dans le monde matériel, mais de ce fait peut aussi provoquer une telle rapidité et intensité de changement dans la vie intérieure et extérieure qu’un fort sentiment d’engagement spirituel s’avère nécessaire et qu’une aspiration sincère dans la quête spirituelle reste indispensable. A la fois pour ne pas s’illusionner sur le plein pouvoir que l’on pourrait accorder exclusivement à l’outil et l’attribution que l’on pourrait s’octroyer de ses pouvoirs, tout autant que sur le sens de la véritable réalisation spirituelle, qui demande en effet une certaine sincérité d’aspiration pour l’atteindre. La limite réelle d’une pratique énergétique de type shakti serait donc d’en user comme d’un moyen de parvenir à la satisfaction de ses propres besoins et désirs -qu’ils soient matériels et spirituels- sans être pleinement investi dans la réalisation de ce qu’est la Conscience. Par conséquent la pratique du corps de lumière demande une certaine honnêteté spirituelle pour que l'on soit pleinement aligné sur les bénéfices qu’elle peut octroyer. 

En effet, une voie de type shakti, telle que le corps de lumière, se révèlera être une impasse pour le chercheur qui orienterait sa pratique exclusivement vers la satisfaction de ses besoins matériels, ou ne centrerait sa pratique que sur la volonté d’obtenir ce qu’il souhaite, que ce soit dans le domaine spirituel ou matériel. Cette technique en a le potentiel, mais pour se faire, le chercheur doit suffisamment s’impliquer dans sa pratique et avoir suffisamment de maturité, de discernement et d’honnêteté intellectuelle pour observer et suivre les flux d’énergie que le corps de lumière lui révèle.  Car la force de cette technique est de proposer un fonctionnement absolument non-linéaire, ce qui peut déconcerter beaucoup d’aspirants dans leur pratique du corps de lumière. 
Par conséquent cet aspect absolument non-linéaire permet de ne  pas s'illusionner avec le corps de lumière: en effet, soit on persévère, car suffisamment fluide mentalement et émotionnellement ainsi que suffisamment alerte intellectuellement (et les centres sont là pour y parvenir), soit on est confronté à une stagnation par un manque de courage et de persévérance face aux difficultés auxquelles le corps de lumière nous met face à face sans fioriture dans la nécessité d'évoluer (ce que toute pratique authentique induit). Mais bien sûr, toujours avec la possibilité de choisir: faire le choix d'observer ce qui est, de reconnaître ce qui est,  de faire avec ce qui est dans la réalité des flux d'énergie révélés par l'expérience de ce qui est.

Pour s’affranchir de toutes ces difficultés, la clef est donc d’apprendre le travail d’énergie inhérent au corps de lumière, et de le continuer à mesure que l’on pratique le corps de lumière. Tout l’art du corps de lumière consiste en effet à devenir de plus en plus habile dans ce travail d’énergie. 
D'autre part, puisque le corps de lumière effectue un apport d’énergie important permettant de devenir davantage conscient des processus de la Conscience, il apparaît fondamental, au vue des nombreuses années de pratiques et de recherches appliquées aux champs de la vie quotidienne dont j'ai pu faire l'expérience, d’éveiller le corps de lumière dans la réalisation du processus de la manifestation de cette Conscience. C’est-à-dire de chercher à connaître comment l’énergie peut-être utilisée pour découvrir, accompagner et réaliser la manifestation de la conscience en soi, et dans le monde. Tel est l'essentiel !



Sylvère