Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

Exploration des dimensions non physiques

Et si nous nous trompions dans nos suppositions ? Et si la réalité dépendait entièrement de la fréquence vibra­toire de l'observateur ? Et s'il y avait de très nombreuses et même d'innombrables dimensions d'énergie ? 
William Bulhman, Voyage au-delà du corps



Que ce soit avec les sorties hors du corps comme en témoigne William Bulhman dans ses explorations énergétiques,  ou bien avec les fréquences d'énergie du corps de lumière, tout travail d’énergie ou d'exploration des dimensions non physiques de la réalité aura encore plus d'impact que la force de la volonté, ou autres techniques faisant appel au mental pour s'acheminer dans un changement de conscience nous amenant à entrer en rapport direct avec ces réalités subtiles de l'univers. Le travail énergétique, par exemple avec les fréquences du corps de lumière, est encore plus efficace que la force de la volonté ou la dynamique mentale pour modifier les structures d'énergies car nous agissons directement sur l'énergie. Tandis que la force de volonté et les techniques de programmation font appel au mental, le travail d’énergie à partir de la conscience de notre corps de lumière est une pratique allant au-delà du mental pour accéder à la dimension Lumière-conscience-énergie de la réalité.
 Un appel aux énergies stellaires permet de renforcer cette capacité du corps de lumière à intégrer des fréquences d'énergie plus stables et plus fortes et de se maintenir sur des niveaux de fréquences énergétiques et de travail d'énergie plus profond dans toutes les dimensions de la réalité, que ce soit jusqu'en notre conscience cellulaire tout autant qu'en notre capacité à explorer les dimensions de l'univers visible et invisible. Nous comprenons avec ce travail complémentaire du corps de lumière et des énergies stellaires pourquoi ils sont au coeur de tout processus de transformation alchimique tel que décrit dans les divers traditions. D'où l'importance accordées aux énergies stellaires dans le développement  du corps de lumière et de son utilité dans l'évolution.

Comme le précise Bulhman dans ses explorations hors du corps des dimensions non-physiques de l'univers nos corps physiques ont naturellement tendance à devenir de moins en moins denses à mesure que nous poursuivons nos expériences. Cet état de fait est valable dans le domaine de l'exploration énergétique, aussi bien qu'en sortie hors du corps ou avec les niveaux d'éveil du corps de lumière, notamment avec les fréquences énergétiques. Il semble que notre fréquence vibratoire personnelle revienne lentement à son état vibratoire « normal » ou naturel. Notre corps non physique s'ajuste graduellement à la fréquence vibratoire (ou densité interne) correspondant à notre état d'être naturel. Plusieurs explorateurs sérieux de l'univers accessible en sortie hors du corps font état de ce processus d'ajustement interne.
Ce constat je le partage aussi dans mon expérience des sorties hors du corps mais surtout avec les explorations du corps de lumière, notamment au niveau du travail d'énergie qu'il permet d'effectuer, entre autre avec les fréquences et avec l'énergie auto-alimentée. Les fréquences de lumière et d'énergie venant d'un plan de conscience proche de la Source à l'origine de toutes choses permettent de voir la réalité à partir de ce niveau de conscience et d’interagir et agir sur les multiples niveaux de réalité. L'énergie auto-alimentée est un état de de conscience qui permet d'accroître notre conscience et d'être de plus en plus conscient  de niveaux de réalité, et d’interagir avec et d'agir à partir de ce niveau de conscience. La physique quantique nous apprend que nous vivons simultanément sur différents niveaux de réalité. Connaitre et découvrir le fonctionnement de l'énergie et accroître notre conscience est par conséquent une clé pour découvrir et vivre à partir d'un fonctionnement quantique, pour parler en terme scientifique. Alors que la science quantique s'intéresse à découvrir par l'observation de faits scientifiques comment fonctionne la réalité, ses différents niveaux d'intrication et ses processus d'imbrication, la science spirituelle s'évertue à développer les procédés psychiques permettant de fonctionner à partir des autres aspects de la réalité, d'apprendre à développer les facultés en soi qui permettrons de vivre et d’interagir consciemment avec les dimensions non physique et énergétiques.
William Bulhman dans ses observations scientifiques de ses explorations de la réalité non-physique précise que cette tendance que nous avons de revenir à notre fréquence vibratoire interne naturelle a une autre consé­quence majeure. Lorsque nous sortons hors du corps durant plus de quelques minutes, (ou lorsque nous effectuons un travail énergétique avec l'éveil du corps de lumière et ses fréquences d'énergie) l'environnement observé disparaît peu à peu et un nouvel environnement devient visible. C'est pourquoi précise-t-il encore, et cela corrobore parfaitement le langage et l'expérience des pratiques énergétiques fondamentales, notamment dans le corps de lumière: Lorsque nous sommes dans les dimensions énergétiques, notre forme non physique n'est pas statique, comme elle peut de prime abord le sembler, mais elle est en réalité un système d'énergie en expansion dont la fréquence d'énergie interne fluctue. Ceci devient tout particulièrement évident à mesure que nous apprenons à maîtriser et prolonger nos expériences non physiques. En d'autres termes, pour William  Bulhman, et c'est là le plus important car tout travail d'énergie le corrobore, le corps immatériel n'est nullement un corps mais bien un système d'énergie hautement sophistiqué qui réagit directement à nos pensées. Au fur et à mesure que nous prolongeons nos aventures non physiques, notre conscience a une tendance naturelle à revenir à son véritable état non physique. Aussi étrange que cela puisse paraître,  nos concepts relatifs à la forme et à la substance sont tous le reflet de conditions temporaires. Il appert que, en tant qu'âmes, nous n'avons aucune forme précise. Notre véritable soi n'a pas la forme d'un humanoïde ainsi que nous le concevons maintenant. L'âme ou la conscience pure est sans forme, mais peut au besoin prendre différentes formes d' énergie, ce qu'elle fait d'ailleurs constamment.

D'après mes recherches et mes expériences dans l'exploration de la réalité, il y a un point commun, fondamental, entre divers approches que j'ai expérimenté et approfondit:
L'exploration énergétique qu'offre certaines pratiques d'éveil du Corps de Lumière, l'expérimentation de la  réalité énergétique des Naguals du Mexique, issue du chamanisme précolombien, relatée par Castaneda sous la guidance de son mentor Don Juan, les explorations hors du corps telles que relatées par William Bulhman, l'approche quantique de la réalité par la science et certains de ses chercheurs ouverts et avant-gardistes, la tradition alchimique qui inclue l'approche ésotérique du corps de lumière et un travail avec les énergies stellaires, peu connu dans son sens profond, mais sous-jacent à l'astrologie et formant le corpus astrosophique initié par Paracelse, et enfin le travail de transformation au niveau de la matière tel que manifestée par la conscience supramentale de Sri Aurobindo et Mère, dont le chemin fût visiblement ouvert à l'aube de la naissance de Sri Aurobindo et Mère par Vallalar -Ramalingam- avec la transformation de son corps physique en un corps de lumière dématérialisé. La prochaine étape, selon Sri Aurobindo et Mère ainsi que selon la tradition alchimique et gnostique, sera la transformation du corps lui-même en une nouvelle substance physique, permettant à l'être humain de manifester une vie divine sur le plan terrestre, affranchit de l'ignorance, de la mort, du mensonge et de la douleur. Le chemin est encore long, chaotique et parsemé d'obstacles et d'adversités de toutes sortes et d'une intensité éprouvante à la mesure de la grandeur du projet et de son avancé, mais la réalité de la manifestation supramentale annoncée par Sri Aurobindo ne se fera pas d'un coup de baguette magique, et depuis la descente supramentale qu'il a accomplit avec Mère nous voyons fleurir depuis la deuxième moitié du vingtième siècle une kyrielle de pratiques spirituelles, un renouveau de ces pratiques, une innovation constante dans la teneur de ces pratiques, et une possibilité accrue de vivre une immersion dans la conscience éveillée, en témoigne la pléthore de chercheurs faisant état de leur éveil... La Grande Tradition Cosmique, transmise à Mirra Alfassa (Mère) par Max Théon qu'il avait ressurgit et synthétisé du fond commun des traditions dites "Orientales" et "Occidentales" dont les archétypes les plus anciens sont pour l'une et l'autre les Védas et la Kabbale avec leur multiples ramifications, a été le précurseur de cette tendance visant à une spiritualité intégrale et intégrant les multiples dimensions de l'être, de la réalité, de l'univers et des diverses voies d'approches pour manifester la Vérité et la Conscience suprême dans la vie terrestre, car La connaissance est là, cachée dans l'ignorance même; il s'agit de la dévoiler plutôt que de l'acquérir. (Sri Aurobindo)


Sylvère