Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

INSTANTS D’ÉTERNITÉ-LA CLEF






Pourquoi est-ce que je travaille? Parce que j'aime
le monde.
Krishna, B.G. III, 22-24



INSTANTS D’ÉTERNITÉ-extrait 6: LA CLEF


- Ton cœur chante ALLÉLUIA à chaque battement, et tu t’expands dans l’espace et te fonds dans l’infini où tout n’est qu’ALLÉLUIA.

- Il n’y a plus d’union. Tout est Un. Ton identité personnelle se fond dans la personnalité divine. La où tu cherchais l’union, tu te trouves au-delà d’une indescriptible union. Tu ne trouves plus de terme ou de signification pouvant décrire ce que tu appellerais union. C’est l’union libre. Libre de l’identité de la relation entre deux sujets.

- Parfois les forces adverses n’ont même pas besoin de venir s’opposer à notre effort de transformation car leurs suggestions massives et universelles sont tellement présentes dans notre constitution qu’elles s’en élèvent machinalement comme si le corps et l’être ne s’étaient identifiés qu’à leur réalité. C’est donc d’abord à ces suggestions ancrées machinalement et inconsciemment dans le corps et l’être qu’il faut faire face et s’opposer fermement pour garder la droite ligne de notre effort de concentration, et d’aspiration à la transformation.

- La vie va aussi mettre des obstacles en travers de notre progression, de notre aspiration, de notre chemin d’évolution pour tester notre confirmation de suivre notre objectif.

- La vraie sincérité c’est d’être entier dans notre élan d’inspiration, dans notre appel. Parfois, l’élan est sincère mais des ombres dans notre conscience que sont la peur de ne pas être exaucé, la peur des facettes de nous-même auxquelles nous nous accrochons inconsciemment, ou même des simples peurs mécaniques qui sont des projections de suggestions anti-évolutives auxquelles s’est identifié notre subconscient cellulaire et énergétique, toutes ces zones inconscientes de nous-même qui, en se manifestant comme peurs, viennent perturber la sincérité à laquelle nous croyons être tellement remplie.

- La sincérité c’est de ne pas avoir peur d’abandonner tout ce qui fait obstacle à notre aspiration, à notre appel de la vérité.

- La sincérité c’est de se donner entièrement et sans retenue aucune, même inconsciente, à l’appel de notre être pour la quête de la vérité.

- Par vérité, ce n’est pas une vérité idéalisée qu’il faut entendre par là, mais l’aspiration à nous débarrasser de toutes les couches de mensonges qui pervertissent notre véritable nature et de la laisser transparaître au plus profond de notre être, de notre âme à nos cellules.

- La sincérité c’est de ne pas avoir peur que notre appel ne soit pas entendu. C’est donc d’être entier, sans concession, sans compromis.

- Si l’on est vraiment sincère, alors la peur, aucune peur, ne nous entrave, aucune inquiétude ne nous habite.

-Intégrer notre sincérité c’est aussi assumer les moments où les situations variées de la vie vont nous désaxer de notre aspiration essentielle.

- Quand nous avons conscience de notre vraie nature, puissante, impérissable, inaltérable, libre, lumineuse, infinie, alors rien ne vient entraver nos élans. Mais ce n’est pas parce que nous pouvons avoir conscience de cette Nature Réelle dans des moments d’intériorisations profondes que nous pourrons faire face sans vaciller aux épreuves et mouvements de la vie. Un apprentissage devient nécessaire pour intégrer notre véritable nature dans et face à tous les mouvements de la vie. L’éveil les jambes croisés et les yeux fermés est le début de l’apprentissage pour ancrer dans notre conscience l’identification à notre soi véritable, quand bien même cet éveil ait pu survenir dans d’autres circonstances, beaucoup plus prosaïques que la méditation quotidienne consacrée. L’un et l’autre sont les rythmes d’un même processus naturel, celui de choisir d’être le plus souvent face à n’importe quelles circonstances, conscient de notre vraie nature, ce Soi impérissable, ce Brahman tout puissant soutien de toute vie.

- Les maladies, les accidents sont une perte de sincérité, ou une perte de conscience de la nécessité d’être sincère. Une plus grande place est laissée alors pour le mensonge qui en s’engouffrant sous une forme ou une autre vient réinterroger notre conscience sur la sincérité de notre recherche; et aussi nous réaligner sur davantage d’aspiration à la vérité.

- Bien que notre effort puisse être quotidien de rester dans l’axe de notre conscience, les épreuves de la vie peuvent survenir, ce sont alors des éléments de stimulations nécessaires pour accélérer notre ouverture à la vérité, et laisser les éléments du mensonge en nous céder du terrain à plus de conscience, de vérité, de transformation.

-Le monde est le miroir du Divin.

-Par son infinie bonté, générosité nous sommes des êtres libres, individualisé qui peuvent ainsi devenir chacun une libre création et émanation du divin. Tel est le sens secret de la séparativité et de la multiplicité des êtres.


-Attendre d'un être ou d'une pratique qu'elle apportera la délivrance devient un emprisonnement.

-N'attend pas la délivrance auquel cas tu en deviens prisonnier.

-Coup d'épée dans l'eau que les techniques d'éveil de la kundalini. La kundalini se déploie d'elle même et s'éveille naturellement lorsque plus rien ne fait obstacle à sa montée. C'est par le silence en soi et l'abandon de tout effort, de toute volonté que cela se peut.

-La clef est : Être avec soi-même au plus profond , au plus complet, être avec tout ce qui est, en Soi, être avec ce qui Est. Lâcher toutes techniques , toutes représentation d'objectif, de ce qu'est la pratique et de son but, de toutes notions spirituelles comprises, entendues ou lues, de toutes représentations de la Voie, de toute idée concernant la Voie, de tout concept rattaché à la voie et de ses méthodes pratiques transmises pour "s'éveiller". Être avec Soi-même intégralement, être avec ce qui Est, totalement. sans retranchement et sans ajout, sans espoir et sans doute, sans complaisance et sans jugement.

-But de vie: notion dénué de sens dès lors que l'on croit qu'il y a un but de vie dans le sens de trouver un but défini, abouti, auquel on parviendrait. On ne trouve pas son but de vie, on vie sa vie dans son entièreté, à chaque instant.

Sylvère
Instants d’Éternité- extrait 6 : La clef