Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

De l'Antique Sagesse de l'Italie — De la faculté certaine du savoir





 Giambattista Vico (1668 – 1744)
 DE L’ANTIQUE SAGESSE DE L’ITALIE 
RETROUVÉE DANS LES ORIGINES DE LA LANGUE LATINE.




§ IV. — De la faculté certaine du savoir.
Ces réflexions nous donnent occasion de rechercher quelle est dans l’homme la faculté propre de savoir ; car l’homme perçoit, juge, raisonne, mais souvent il a des perceptions fausses, il porte des jugements aveugles; il raisonne de travers. La philosophie grecque donna l’énumération suivante des facultés de savoir qui ont été données à l’homme, et des arts par lesquels chacune se gouverne : faculté de percevoir dirigée par la topique, de juger par la critique, de raisonner par la méthode. Pour la méthode, ils n’en ont pas donné les préceptes dans leurs ouvrages de dialectique, parce que les enfants l’apprenaient aisément en étudiant la géométrie. Hors de la sphère de la géométrie, l’antiquité pensait que l’ordre doit être confié à la prudence, qui ne se dirige par aucun art et qui est prudence par cela même. Les artisans seuls vous prescrivent déplacer ceci dans un lieu, cela dans un autre, cela encore dans un troisième, manière d’agir moins propre à former un homme prudent qu’un ouvrier. Et si VOUS transportez la méthode géométrique dans la vie pratique : Nihilo plus agas, quam si des operam ut cum ratione insanias (C'est vouloir déraisonner avec la raison). Et comme si l'on ne voyait pas régner dans les choses humaines le caprice, le fortuit, l'occasion, le hasard, vouloir marcher droit à travers les anfractuosités de la vie, vouloir dans un discours politique suivre la méthode des géomètres, c'est vouloir n'y rien mettre d'acutum, ne rien dire que ce qui se trouve sous les pas de chacun, c'est traiter ses auditeurs comme des enfants à qui on ne donne point d'aliment qui ne soit mâché d'avance; c'est faire le pédagogue et non pas l'orateur.