Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

De l’ouvrier suprême — Numen






 Giambattista Vico (1668 – 1744)
 DE L’ANTIQUE SAGESSE DE L’ITALIE 
RETROUVÉE DANS LES ORIGINES DE LA LANGUE LATINE.



CHAPITRE VIII

De l’ouvrier suprême.
Avec ce que nous avons dit du vrai et du fait, avec ces propositions, que le vrai est la collection de tous les éléments de l’objet, de tous en Dieu, et dans l’homme des éléments externes ; que le verbe de l’intelligence est propre en Dieu et impropre dans l’homme, et que la faculté se rapporte à ce que nous faisons bien et facilement, s’accordent ces quatre expressions latines, Numen, Fatum, Casus et Fortuna.

§ I. — Numen.
Ils appelaient Numen la volonté des dieux, ce qui donne à entendre que le Dieu très bon et très grand exprime sa volonté par le fait même, et l’exprime avec autant de célérité et d’aisance qu’il y en a dans un clin d’œil. Longin admire Moïse pour la manière digne et grande dont il parle de Dieu : Dixit et facta sunt. Les Latins exprimaient ces deux idées par un seul mot. En effet, la bonté divine n’a qu’à vouloir pour faire les choses qu’elle veut ; et telle est la facilité de cette création que ces choses semblent naître d’elles-mêmes. Plutarque nous raconte que les Grecs admiraient la poésie d’Homère et les peintures de Nicomaque, parce qu’elles semblaient nées d’elles-mêmes plutôt que formées par l’art ; je pense que c’est cette faculté créatrice qui a fait appeler divins les poètes et les peintres. Ainsi, cette divine facilité à faire est la nature ; et dans l’homme, c’est cette vertu rare et précieuse, aussi difficile que vantée, que nous appelons naturalezza ; ce que Cicéron tournerait par genus sua sponte fusum, et quodammodo naturale.