Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

La religion fut une aide, la religion est l'entrave...






«Pourquoi les hommes s'accrochent-ils à une religion? Les religions sont basées sur des croyances, qui sont des expériences spirituelles ramenées à un niveau où elles sont faciles à comprendre, mais aux dépens de l'intégralité de leur pureté et de leur vérité. L'ère des religions est passée. Nous sommes entrés dans l'âge de la spiritualité universelle, de l'expérience spirituelle dans sa pureté première.»
  La Mère



La meilleur religion est celle qui reconnaît la vérité de toutes les religions.
 Si Aurobindo 



La religion fut une aide , la religion est l'entrave...

C'est en me remémorant un des aphorismes de Sri Aurobindo "La raison fût une aide, la raison est l'entrave", et en réfléchissant sur ce qu'advient des religions et de leur dérive que me vint à l'esprit cette pensée sur la religion : La religion fut une aide , la religion est l'entrave...

 Nous ne pouvons qu'en faire le constat: les religions, bien qu'ayant été une tentative d'apporter un nouvel élan d'évolution spirituelle en l'homme à leur début, ont légué à l'humanité un poids monumental, suffocant et restrictif par leurs aspects dogmatiques, leur attachement à l'écriture, leur crédo sans réserve, leur principes sclérosant, leur moralisme sans conscience, leur fanatisme de toutes sortes, leur interprétation égoïste de la Vérité à des fins de pouvoir, leur positionnement erroné sur la question de l'autorité, leur prosélytisme acharné, leur préoccupation mondaine et leur  préoccupation  politique, et la récupération qui en a découlé. 
Innombrables sont les lacunes, les limites et les décadences auxquelles les religions, toutes sans exceptions ont conduit. Nous ne pouvons pas demander aux représentants religieux de dépasser ce qui est de leur propre attribution, leur propre représentation, leur propre positionnement vis-à-vis de leur religion, ni espérer qu'ils s'effacent derrière ce qui est de leur propre conviction et rétribution, de leur propre fonction en tant qu'autorité représentative de la religion qu'ils doivent défendre. Car c'est bien de cela qu'il s'agit, l'incapacité des représentants d'une religion à abandonner leur propre positionnent sur la tolérance de l'autre, qu'il soit d'une autre religion ou sans aucune religion. Pour ses représentants et les fidèles envers leurs  autorités, chaque religion devient l'institution à défendre face aux autres religions ...

Pour deux sortes d’êtres, il est de l’espoir : pour l’homme qui a senti le contact de Dieu et qui a été attiré par lui, et pour le chercheur sceptique ou l’athée convaincu ; quant aux formulistes de toutes les religions et aux perroquets de la libre pensée, ce sont des âmes mortes qui suivent une mort qu’ils appellent vivre.
Sri Aurobindo, PENSÉES ET APHORISMES - JNÂNA

Au-delà de la question de la religion c'est la croyance, sous toutes ses formes qui est questionnée dans l'humanité. La religion peut, si nous avons une attitude sincère dans notre quête intime et personnelle d'éveil spirituel et de transformation, nous donner les éléments essentiels à travers ce qui la constitue, dans ce qui constitue son essence spirituelle. C'est sur cette essence que nous devons nous appuyer et aspirer à en faire l'expérience, sur la base de ses symboles, des pratiques et des figures spirituelles qu'elle contient en soi, et élargir cette base à toutes les spiritualités , pour faire en soi l'expérience de ce qu'elles véhiculent, et non pas établir une croyance en des motifs religieux ou spirituels, qui , tant qu'ils resteront pour nous des croyances, seront vecteur d'ignorance pour nous-même et d'intolérance pour notre prochain.

Il y a une poussée évolutive qui a toujours existé et qui se fait de plus en plus pressante et forte actuellement pour amener l'humanité à abandonner ses repères religieux, son attachement à le religion et à toute idéologie,  pour  établir une nouvelle conscience afin de vivre en harmonie dans l'expression de la liberté et croître dans sa quête de l'infini. Autant d'êtres humains, autant d'idées, qui peuvent devenir des idéologies. Aucun idéologie, aucune idée n'a aboutit à un résultat satisfaisant et durable. C'est en dépassant son fonctionnement mental que l'être humain trouvera les solutions à son existence. C'est en élargissant sa conscience de quelques manières que ce soient qu'il parviendra  à évoluer au-delà de ces limitations et de l’identification à ces limitations.

Sylvère

A suivre: 
Le drame de la conscience religieuse
Raison et religion