Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

Le souvenir du sage

  



O mère du poète, idéale patrie,
D'un chaud soleil dorée, — abondante et fleurie !
Ile au splendide abord, aux vallons merveilleux,
Que l'océan du ciel baigne de ses flots bleus !
Oh ! que ton air est pur ! oh ! que ta plaine est belle !
Jamais au soc divin elle ne fut rebelle :
La lyre y fait germer aux sillons radieux
L'Elysée et l'Eden, les anges et les dieux,
Et féconde, aux chaleurs d'un éternel solstice.
L'harmonie et l'amour, la gloire et la justice !
Un fleuve au large cours, doux Léthé de douleurs,
Y chante sous l'azur les rayons et les fleurs,
Et parfois de ses eaux, à la terre altérée,
Le poète dispense une goutte sacrée !
Citer et beau paradis ! ô jeune et frais séjour !
Nid d'Eve et de Vénus, baigné d'un chaste jour !
Toi qui, sans t'épuiser, mesure avec largesse
A l'artiste l'amour, au vieillard la sagesse ;
Ah ! si l'enfant, bercé sur ton sein maternel,
Veut descendre avant Cage au repos éternel ;
Le cœur chargé d'ennuis, las d'un songe sublime,
Avare, s'il emporte avec lui dans l'abîme,
Effaçant de ses pas la trace en tout endroit,
L'héritage de gloire auquel le monde a droit...
O mère ! qu'un volcan expiatoire gronde,
Et déchirant ton sein d'une flamme profonde,
Rende à l'humanité, de tout repos bannie,
Le souvenir du sage ou les chants du génie !


Leconte de Lisle, Poèmes divers
LES SANDALES D'EMPÉDOCLE - IV