Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

28/12/2020

Mon dernier bonheur !

 

La sapience. Un vieillard nud, assis sur le dos d'un homme qu'il tient par les cheveux. Il pose un de ses pieds sur un bateau dont la poupe est marquée d'un oeil est d'une oreille. On lit au milieu d'en haut: SAPERE — ILLE SAPIT QUISQUIS RERUM VIDET UNDIQUE FINEM. Dessin anonyme d'après gravure n°70 d'Enée Vico dit Enea Vico dit Aeneus Vicus dit Enea Vighi dit Aeneae Vici (j’ai vaincu) dont la devise est : TENTANDA VIA EST ( Le chemin doit être tenté) - Parme, Italie, 29-01-1523, Ferrare, Italie, 18-08-1567 70). Artiste très habile et cultivé en science Vico travaillât à Florence en 1545, se retira à Ferrare en 1568. Il travaillât ses estampes à la manière de Jules Bonasone, d'Augustin Venitien, Jacques Caraglio, et la technique de la taille de Marc-Antoine. Ce n'est que vers 1550 qu'Enée Vico s'est formé une manière de graver propre à lui qui se distingue par un burin net jusqu'au luisant , et un travail serré et fort délicat. (Les graveurs de l'école de Marc-Antoine Raimondi, Adam Bartsch, Vienne 1813)


 

Non ! Reviens,

Avec toutes tes tortures !

Vers le Dernier de tous les solitaires,

0 reviens, reviens,

Toutes mes larmes

Tombent vers Toi,

Et la dernière flamme de mon cœur

Brûle pour Toi !

Reviens, reviens,

Mon Dieu, mon Inconnu ! Ma douleur ! Mon dernier bonheur !

 

 Friedrich Nietzsche, Premiers poèmes, 1864.