Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

03/01/2021

LE SIGNE DE FEU


ICI entre les mers l'île poussa.

Ici s'est élevée la pierre de sacrifice,

Ici, sous le ciel noir, Zarathoustra

Alluma son feu de haute cime :

Signe de feu pour les bateliers en dérive,

Point d'interrogation pour ceux qui ont réponse...

 

Cette flamme au ventre blanc et gris

Lance dans les froids lointains les langues de son désir.

Elle courbe le cou vers des hauteurs plus pures,

Un haut serpent dressé droit d'impatience :

C'est juste devant moi que j'ai placé ce signe.

Mon âme même est cette flamme :

Elle brûle insatiable vers de nouveaux lointains

Vers le haut, vers le haut, son ardeur tranquille.

Pourquoi Zarathoustra s'est-il enfui des hommes,

Des bêtes, des terres amarrées ?

Il connaissait déjà les six solitudes,

La mer n'était pas assez solitude pour lui,

L'île le fit monter, sur elle il devint flamme

Et jeta l'hameçon au-dessus de son âme

Cherchant la septième des solitudes.

O bateliers perdus ! O ruines des vieilles étoiles

Vous, mers de l'avenir ! 

Vous, cieux insondés je jette l'hameçon vers toutes les solitudes :

Donnez réponse à l'impatience de la flamme.

Prenez-moi, le pêcheur des hautes-montagnes, 

Mon ultime, ma septième solitude !

 

Friedrich Nietzsche ,

Poèmes, 1858-1888 , Les Dithyrambes de Dionysos.