Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

Créer un environnement de Lumière




«Par la Lumière nous vivons et à la Lumière nous allons.»
 Sri Aurobindo, Savitri


-Au cours d'une méditation d'exploration avec mon corps de lumière je reviens avec l'idée "créer un environnent de lumière". En effet je perçois dans cette méditations des plateformes de lumière qui s'inclinent vers mon cocon et se connectent à lui et dans lequel se déversent les âmes attirées par notre lumière. A partir du cocon cela créait un environnement de lumière dans lequel ces âmes vont évoluer et attendre le moment propice pour elles de s'incarner. Ces âmes, qui peuvent être appelées du fin fond de l'univers, au frontière de l'univers, viennent vers la lumière qui les attire et avec laquelle elles sont en résonance. En devenant des centres de lumière nous favorisons ainsi la descente sur Terre de lumière qui créait un environnement de lumière pour lequel des centaines d'âmes vont être attirées et contribuer à leur propre évolution ainsi qu'à l'évolution de la vie sur Terre. (Peut importe la forme dans cette expérience, tout se passe en énergie et perception d'énergies).
Je devient une base de connexion, de transmission, de rayonnent tellement solide et vaste que mon cocon de lumière englobe la Terre puis je touche quelques frontières de l'univers. La grille devient très dynamique. J'amplifie son mouvement d'ondulations souple et fluide pour intensifier notre connexion et notre déplacement sur elle. Une lumière d'une solidité d'acier me donne un sens de grande stabilité. Je voyage sur la grille. J'arrive en des points de l'univers, dans d'autres dimensions, où des êtres sont présents et je leur communique ma lumière qu'ils attendent. Je transmet le corps de lumière à d'autres entités ou âmes dans d'autres dimensions et cela me procure un sens profond de ma raison d'être. Je perçois aussi que certaines âmes quittent le plan terrestre pour rejoindre d'autres plans et y consacrer entièrement leur transmission de lumière acquis au cours de leur évolution sur Terre. Le corps physique était une étape transitoire d'apprentissage et d'évolution sur Terre. Elles le quittent pour aller pleinement travailler un temps à transmettre leur lumière. La lumière est une nourriture qui alimente la Terre en permanence. Plus nous sommes d'âmes incarnées à développer notre lumière, plus nous amenons de la lumière, et plus nous contribuons ainsi à stabiliser des niveaux de lumière sur Terre et à les amplifier pour favoriser les conditions de vie sur Terre et contribuer à son évolution. Certains maîtres ou êtres de lumière, lorsque je leur transmet la Lumière , cherchent aussi à me transmettre la leur. J'ai le choix selon les qualités de lumière que je perçois qui entrent en interaction avec mon cocon du corps de lumière et mon âme, de les accepter ou de les refuser.

Notre attention est tellement pris dans le quotidien des formes que nous ne nous rendons pas compte que nous baignons en permanence dans un environnement constitué de Lumière et que cette lumière est la source de toutes les formes que nous percevons. Mais là ça devient inexplicable avec les mots, il faut vraiment faire cette expérience pour voir et comprendre comment cela est possible. Chaque geste, chaque intention, est ancré dans la Lumière et part d'elle. Elle meut tout. Devenir conscient de cela c'est contribuer à travailler en parfaite rythmicité et harmonie avec la Lumière, c'est la base de l'action au service de la Lumière, c'est en terme hindou ce que le yogi nomme yoga des œuvres, karma-yoga.

Par ailleurs la notion de service n'est pas limitée qu'à la dimension humaine de la vie mais à bien d'autres (sarva bhûteshu)*, tel que les formes de vies végétales, animales mais aussi minérales et par extension aux entités paysagères et à la Terre entière, et au-delà, dans les dimensions nombreuses qui peuvent se révéler à notre conscience avec les innombrables formes de vie qui les habitent et ont autant la nécessité d'évoluer et de recevoir la lumière que les âmes incarnées sous forme humaine sur Terre. Voilà qui peut nous faire réfléchir sur ces notions de services, de seva, et du sens à donner pour chacun d'entre nous à ces notions, si souvent connotées d'humanitarisme. Et même dans ce cas, de prendre conscience de l'aide réelle la plus probante à apporter, qu'aussi formelle soit-elle, aura toujours plus d'impact, de porté, de vérité et d'alignement par un ancrage dans la Lumière et autant que possible à sa source. 

Sylvère 


* sarva bhûteshu
Vivekananda a emprunté l'idée de servir l'humanité au christianisme-et aussi au bouddhisme.
Vivekananda et Ghandi l'ont puisée aux mêmes sources. Mais je ne comprend pas pourquoi ils parlent de servir uniquement l'humanité. Le bouddhisme, de même que le jaïnisme, englobe également les animaux dans son idée de service.
Cela dit, l'idée dominante du bouddhisme, c'est la karunâ [compassion].

Les anciens sages étaient eux aussi moins exclusifs. Ils parlaient de sarva bhûteshu, c'est-à-dire de tous les êtres, pas seulement des hommes.
SRI AUROBINDO (extrait des ENTRETIENS AVEC SRI AUROBINDO, de NIRODBARAN)