Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

TRIPURARAHASYA. LA DOCTRINE SECRÈTE DE LA DÉESSE TRIPURA.

TRIPURARAHASYA. LA DOCTRINE SECRÈTE DE LA DÉESSE TRIPURA. 
(section de la connaissance). 
Traduction et présentation de Michel HULIN.

"- Pourquoi la compréhension intellectuelle du vrai ne se prolonge-t-elle pas d'elle-même
en Réalisation intuitive?

-Quels préjugés, quels pièges de langage, quelles habitudes mentales, quels désirs 
inconscients sont-ils ici à l'oeuvre pour l'en empêcher?

-Comment déceler la présence de ces obstacles et comment les contourner?

Voilà les question auxquelles en dehors de tout souci d'orthodoxie, de toute 
appartenance sectaire étroite, le Tripurarahasya s'efforce d'apporter des réponses."

"Tripura, en personne, proclame qu'elle s'ouvre à son dévot et se rend proche de lui en fonction même du changement d'attitude par lequel celui-ci renonce à la chercher à l'extérieure". 

"La présence de la Déesse dans la conscience individuelle revêt en effet ici un caractère "dynamique", tout à fait irréductible à la paisible immanence du brahman védantique à cette même conscience individuelle."

"La servitude métaphysique se définit par une certaine impuissance à s'identifier à la conscience pure et à son pouvoir créateur infini."

Michel HULIN, introduction à la doctrine secrète de la Déesse Tripura.

Extraits (en italique):

CHP XVIII-Servitude et délivrance-

(...) Le transmigrant est moins celui qui ignore -au sens d'un manque de connaissance- son identité à Tripura que celui qui recule d'effroi devant une telle perspective, qui n'ose pas se représenter libre.
La servitude n'est ici rien d'autre qu'une certaine timidité de l'imagination, un certain vertige devant l'illimité de la toute-puissante à chaque instant ouvert devant nous"

Sur cette question de la servitude nous pouvons faire un rapprochement avec les maîtres du Vishishtadvaita, nottament Sri Vedanta Desika de la ligné de Ramanuja: "Le salut dépend uniquement du fait de ne pas le refuser".

"La servitude (bandha) n'est précisément que la croyance en la réalité de la servitude".

"En dehors de ces deux facteurs: la croyance en la réalité de la servitude et celle en l'existence effective de l'esprit (manas), il n'existe de servitude pour quiconque en aucune circonstance." 

Et ensuite Dattatreya d'expliquer que ces deux facteurs sont les principaux obstacles à la reconnaissance de la Réalité, que ces deux facteurs sont les "souillures" essentielles empéchantd'atteindre la libération , le "salut", pour reprendre la terminologie traditionnelle.

Puis plus loin, Dattatreya d'expliquer une enième fois la différenciation entre ce que l'on nomme le réel et l'irréel dans la réalisation du SOI:

"En vérité, Rama, est réelle ce qui jamais n'entretient le moindre rapport avec l'inexistence. A son tour, l'inexistence se détermine à partir de l'absence de manifestation (abhana) (...). La conscience est donc par définition toujours manifestée et c'est elle qui constitue la Réalité."

"Laisse-moi te résumer encore une fois, Rama, la différence du réel et de l'irréel:
le réelle (satyam) est ce qui ne dépend que de lui-même pour sa manifestation; tout le reste consiste de l'irréel.

"En réalité, aucun moyen ne peut servir à obtenir la connaissance libératrice".

Et Dattatraya continue en expliquant à son disciple Parasurama (Rama), le rôle des moyens, leur utilité et leur inutilité

Ensuite le disciple s'interroge sur l'apparente contradiction entre la réalisation intérieure et la manifestation extérieur de ceux qui la vie. Dattatreya lui explique se paradoxe:

"Observe, Rama, de combien de manières différentes se comportent ceux qui sont en possession de la sagesse. Ainsi Brahman, Visnu et Siva: ils possèdent tous trois la science infuse mais leurs qualités naturelles différentes s'expriment à travers des comportements différents. Or, on ne peut faire état ici d'aucune souillure affectant leurs intelligences. Leurs qualités naturelles sont éminentes mais différentes. De même qu'un sage à la peau blanche ne saurait acquérir une peur noir, de même est-il incapable de transformer son caractère."

Et le sage Dattatreya de continuer en décrivant les différences de niveaux de réalisations,apportant des nuances à ce propos, puis de décrire comment les sages l'incarnent différement et pourquoi.
C'est l'objet du chapitre suivant de l'ouvrage TRIPURARAHASYA. LA DOCTRINE SECRÈTE DE LA DÉESSE TRIPURA. traduit et présenté par Michel HULIN:
CHP XIX-La hiérarchie des sages-.