Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

CORPS DE LUMIÈRE ET CHAMANISME




Les êtres humains n'ont pas le monopôle de la connaissance. 
Sagesse des contes
 



Le lien entre Corps de Lumière et Chamanisme est évident. Lorsque nous éveillons notre Corps de Lumière et lorsque nous vivons à partir de notre Corps de Lumière, la qualité de notre conscience se trouve transformée et nous pouvons entrer en résonance, en communication et en une reliance profonde et subtile avec la Nature. Le Corps de Lumière, dans une perspective chamanique, redéploie notre énergie dans un épanouissement généreux de notre lumière, irradiant la lumière et les énergies de notre cocon de lumière vers les dimensions de la Nature. Le chaman en déployant son Corps de Lumière, en vivant sa plénitude de l’Être à partir de cette dimension de lui-même à un niveau supérieur qu'est le Corps de Lumière, devient un centre énergétique lumineux et communiquant. La reliance chamanique, la communication spirituelle qu'il établit dans sa dimension de chaman devient un pouvoir réel. Elle s'effectue de façon spontanée, naturelle et en pleine conscience à un niveau profond de l'être, au niveau de l'âme pour s'enrichir et évoluer avec les énergies de la Nature. Ces énergies incluent celles des principaux royaumes :
  • Céleste -[supra]- (Dévas (Anges)-Cosmiques (Stellaires) et Planétaires (Logos Planétaire, Système Solaire et Galactique).
  • Humain -[media]- (Chamans passés, présents et à venir et leurs traditions de tous horizons, et communauté fraternelle des humains), 
  • Elémentaire-[infra]- (royaumes des éléments : minéral, végétal, animal et de leurs esprits. Dans ce royaume élémentaire se trouve les Elfes, Fées, Lutins (de toutes sortes) -les Dévas de la Nature au sens propre). 

Cette unité trouve son fondement dans le lien avec la Terre, la Conscience Terrestre à proprement dite, qui incluent l'Entité Terre et toutes les entités qu'elle génère, soutient, nourrie. Le Corps de Lumière - en s'entraînant suffisamment permet - non seulement de donner la possibilité de s'unir avec le Logos Planétaire, mais aussi de rentrer en résonance énergétique avec les niveaux Célestes, Humains et Élémentaires. 
L'essentiel de la pratique du Corps de Lumière est de rediriger notre attention de tel sorte qu'elle puisse nous permettre de percevoir naturellement l'essence de toute chose en tant qu'énergie et agir au niveau de l'énergie avec toute chose. Cette faculté de percevoir la source de toute chose en tant qu'énergie, se mouvant dans un vaste champ d'énergie ultra-dynamique, trouve son origine principale en tant que pratique chamanique dans plusieurs traditions, notamment dans la tradition des Naguals tel quelle a été retransmise par Carlos Castaneda dans son apprentissage auprès de Don Juan Matus et des rencontres avec les autres Naguals du Mexique. Nous y trouvons très explicitement le fondement de l'énergétique tel que nous pouvons l'expérimenter dans la pratique de l'éveil du Corps de Lumière. Le Nagual pratique un Art, l'Art de percevoir l'énergie de toute chose et d'interagir avec cette énergie. Cette faculté de Voir l'énergie, la pure énergie, est fondamentale dans la perspective d'une pratique chamanique car donne accès à l'énergie des 5 éléments dans leur essence de pure énergie. Le Corps de Lumière donne un accès fondamental - au sens fort du terme - aux différentes énergies avec lesquelles nous voulons interagir pour notre évolution et celle de l'Univers. Percevoir l'essence de toute chose en tant qu'énergie est l'acte fondamental de Voir. A ce niveau Voir ne désigne pas un concept ou une faculté plus avancée de la vision physique, Voir désigne cette capacité d'acquérir la faculté de perception purifiée de toute interprétation, qu'elle soit mentale, émotive, rationnelle, symbolique, sensitive, imaginaire. Bien que chacune de ces perceptions puissent paradoxalement être une porte d'accès à Voir, elles comportent avant tout l'obstacle d'être des systèmes interprétatifs alors que la pure perception au niveau de notre Corps de Lumière permet de s'en affranchir. Avec le Corps de Lumière, la pratique chamanique se trouve enrichit à un double niveau, simultanément. D'abord dans cette faculté de Voir l'énergie - car c'est avant tout une pratique énergétique, d'activation de l'énergie, et ensuite au niveau de la Conscience. Avec le Corps de Lumière le chaman devient davantage conscient de toutes les énergies qui l'environnent et peut expandre sa conscience de plus en plus pour inclure des niveaux toujours plus hauts et élargis de son être, de la réalité, de tout ce qui l'environne. Il acquière de la conscience et plus il le fait plus il grandit en conscience. Et plus il accroît sa conscience plus il en acquière et intègre en son Être davantage de flux d'énergie, de fréquences de toutes les dimensions de l'Univers, créé et incréé (Absolu et Manifesté).
Au cours de notre développement spirituel, il est tout a fait possible de rentrer en contact avec des aspects du Divin et d’en faire l’expérience au sein de notre conscience. 

Nous pouvons rentrer consciemment en contact avec de nombreuses formes représentant un aspect du divin. Ce contact, cette reliance, peut aussi s'établir par l'intermédiaire des formes du monde vivant, qu'elles soient humaines, animales, végétales, minérales, voir même aussi au travers de simples objets. Nous pouvons trouver ici les fondements des pratiques dites chamaniques, chamaniques au sens d'une expérience consciente avec la Conscience de tout Ce qui Est et que tout ce qui constitue le monde manifesté est habité par cette conscience et peut en être un pouvoir d'expression, chaque créature étant en son essence un médiateur de ce pouvoir d'expression. La chaman percevant le Nature comme le corps du divin et entrant en relation avec elle et ses habitants pour s'unir au divin. C'est par une communication spirituelle avec ces formes que celles-ci nous transmettent des qualités pour notre conscience. Qualités d’alignement, de régénération, d’expansion...Nous voyons là que la prise en compte de la forme et l’invocation des formes (entités vivantes physiques ou non-physiques, ou objets) représentatives du divin ou participant de sa nature, peuvent nous donner la capacité d’entrer en contact avec le divin dans son essence, peuvent nous donner la capacité de nous éveiller à la réalité ultime, car c’est bien cela dont il s’agit essentiellement, quelle que soit la pratique suivie.
Avec son corps de Lumière le shaman peut devenir un centre vivant de conscience à travers lequel les autres formes de consciences et les énergies de la Nature sont perceptibles de façon accrue. Le Corps de Lumière amplifie le système énergétique du chaman, celui-ci pouvant alors entrer dans une résonance intense et  vivante avec les énergies qu’il rencontre dans la nature. La puissance d’un arbre est ressentit - selon la force dégagée par cet arbre - dans une interaction énergétique englobant tout les corps d’énergie du chaman; et en laissant l’attention être pleinement dirigée vers cette présence, l’arbre devient une source de pouvoir communiquant de conscience à conscience. Le shaman ressent une union avec l’arbre et en s’abandonnant à cette interaction son être tout entier entre en résonance de façon intuitive avec l’énergie et la conscience véhiculées par l’arbre. Il n’est pas nécessaire d’être physiquement proche de l’arbre pour entrer à ce niveau de communication : certains arbres dégagent une telle énergie que celui qui a éveillé son Corps de Lumière peut capter cette énergie à plusieurs centaines de mètres dans une forêt. L’arbre devient alors le centre sacré et inspire au chaman des aptitudes lui permettant de bénéficier de cette énergie, de l’utiliser pour renforcer son propre système énergétique, pour amplifier son aura et en augmenter l'expansion, puis de faire circuler cette énergie dans son  être et la rayonner pour en faire bénéficier toute la nature, ainsi que tout les êtres présents dans cette sphère de transmission, jusqu’à l’univers entier. Une communication énergétique tel que le chaman danse l’énergie en suivant l’énergie en lui et autour de lui. Se révèlent alors des mouvements permettant de vivre pleinement cette énergie, de suivre ces flux d'énergie et d’interagir avec eux dans un mouvement spontané de l’être, à la fois physiquement et dans la conscience. C’est parce qu’il devient un centre de relation entre sa conscience et celle de l’arbre qu’il exprime avec son corps physique cette interaction. Le lien qui s’établit entre lui et l’arbre potentialise la conscience de ces deux êtres et le shaman vit la relation consciente avec cet arbre dans une unité où se révèle le sentiment mystique de la beauté des choses. Cette danse de l'énergie pouvant se traduire par des gestes d'offrandes appuyant la transmission de la radiance du shaman.

Sylvère