Pourquoi ce site?

Aperçu


Évolumière...

Évolution et Lumière, évolution dans la lumière et par la lumière!

La création de ce site part du constat que chaque chercheur sur le chemin de l'évolution spirituelle est un trouveur potentiel ou effectif, pouvant dans un partage sincère de ses expériences, accomplir des ouvertures pour d'autres consciences en développement... Lire la suite

L'En-jeu de l'Intégration de l'Eveil




  

Le premier et le plus grand malentendu, c'est l'idée que l'individu peut se libérer, peut devenir libre...Seule la conscience peut se libérer de l'individu, et non l'individu se libérer de lui-même.
Daniel Morin



Si nous essayons de considérer l'Eveil comme un continuum, nous pouvons le voir en tant que processus, et non simplement en tant qu'étape final. 
Charles Tart


Développer l'aspect de l'intégration de l'éveil dans le but d'aider les êtres qui ont eu  une porte ouverte sur la réalité ultime et qui s'est "refermée" ensuite, afin de pouvoir à nouveau prendre conscience des moyens d'ouvrir cette porte en usant d'une discrimination en eux -même de ce qui les empêches de se saisir de la possibilité et de la capacité d'ouvrir cette porte à nouveau, et de prendre conscience de ce qu'il y a derrière cette porte: l’Éveil. Et de tous les petits choix au sein de la conscience de chacun qui a eu une percé, le choix de continuer à discriminer ce qui en soi détourne de la reconnaissance de s'inclure pleinement à cette conscience d'éveil. (Être Éveillé en somme).


Alors que nous sommes très conditionnés à nous référer dans notre recherche spirituelle à la notion d'éveil, rarement il est question du mot "éveil" dans l'oeuvre de Sri Aurobindo. Une rare référence se trouve dans la Vie Divine, où il est question  de "Véritable éveil".
Un éveil de plus en plus puissant de la conscience et son ascension à des niveaux de plus en plus hauts, une vision et une action qui s'élargissent sans cesse, telles sont les conditions de notre progrès vers cette perfection suprême, totale, qui constitue le but de notre existence. C'est aussi la condition de la perfection totale du corps. Il se trouve des niveaux du mental qui dépassent tous ceux que nous concevons maintenant; un jour, nous devons y parvenir et nous élever par-delà encore, jusqu'aux sommets d'une existence plus vaste, une existence spirituelle. À mesure que nous montons, nous devons ouvrir les parties inférieures de notre être à ces niveaux supérieurs et les emplir de ces dynamismes de lumière et de pouvoir supérieurs et suprêmes; nous devons faire du corps une forme et un instrument de plus en plus conscients, voire totalement conscients - un signe conscient, un sceau et un pouvoir de l'esprit.


Le travail sur l’intégration de l’éveil vise donc plusieurs objectifs.

1-      D’abord il y a en effet ceux qui font une percée très claire, qui arrivent à changer de point de vue quand les conditions sont bonnes (stages, pratique individuelle, etc.) mais qui considèrent cela finalement comme un « état » et pas leur vraie nature.

2-      Il y a aussi ceux qui ont plus mûri leur réalisation, mais qui doutent de leur intégration, compte tenu de leur réaction au quotidien ou leur manière de faire face aux situations. Ici on se retrouve davantage face aux mythes sur l’éveil.

3-      Mais il y a surtout le fait qu’il y a de nombreux aspects dans l’éveil. La plupart des traditions se cantonnent à un ou deux aspects de l’éveil et n’accordent pas autant d’importance à d’autres aspects de l’éveil qui sont tous aussi essentiels !
Sri Aurobindo a apporté une grande connaissance des différents niveaux de réalité et précise bien les différents aspects du Divin - notons qu'il emploi très rarement le mot éveil, et cela est compréhensible au regard des nombreux aspects de la Réalité divine, le mot éveil s'attachant à décrire une notion référencée au  Védanta dont la plus grande
figure traditionnelle du Vedanta est Adi Sankarâchârya. Cette notion ne cible qu'un des aspects du divin, à savoir le Brahman Impersonnel, c'est cette notion d'éveil qui est culturellement dominante, surtout dans sa tendance mayavadiste (illusionnisme).
Le Vedanta met l'accent sur la Conscience. Sa philosophie principale, se résume de la manière suivante : "Aham Brahmasmi, Tat Twam Asi, Sarvam Khalvidam Brahman, Prajnayam Brahman."
" Je suis le Brahman, Tu es le Brahman, Tout est Brahman et Brahman est Ma Conscience"

Par conséquent les obstacles à l’intégration de l’éveil est les idées fausses qui lui sont attribuées sont souvent basées sur l’exclusion d’autres aspects de l’éveil que la personne en question (ou la tradition concernée) ignore.


Quelques pistes de réflexions d'Ibn' Arabi dans "Les illuminations de la Mecque":
"La nature fondamentalement impermanente de tout état spirituel peut être masquée par la succession d'états présentant une certaine similitude".

et

"Le parfait, chaque fois que son maqâm ( station, demeure permanente) s'élève, son hâl (acquisition d'un état correspondant au maqâm) décroit."


L'intégration consiste notamment à prendre conscience que c'est une bénédiction que le Divin nous accorde de ne pas pouvoir répéter un état, où nous y établir, nous passerions ainsi outre les nombreux autres aspects de la Réalité Divine, confondrions l'état avec l'essence et stagnerions en un état qui nous ferait perdre l'essentiel de la recherche, donc en de retrouvailles les plus complètes possible, tel est le sens de l'intégralité. Au contraire toute maîtrise, ou tentative de maintenir un état de conscience nous éloigne de Lui et de ce qu''Il nous donne. Ainsi l'aspiration reste le moteur essentiel et est stimulée la motivation d'aller toujours au delà de la zone de confort que cherche l'ego. Tel est du moins ce que je vis et ai pris conscience avec du recul et de la maturation. Vouloir s'attarder ou s'attarder dans un aspect du Divin retarde la recherche intégrale et retarde la possibilité d'une transformation plus complète de l'Etre... Hum, plus facile à décréter qu'à faire...

Par ailleurs, dans "Embrasser le Ciel et la Terre" d'Andrew Cohen, je trouve que certains passages évoquent l'idée d'intégration de l'éveil:

"Pour ceux qui cherchent l'éveil, le plus grand péril du chemin est de ne pas laisser en eux assez de place pour ce qu'ils ne savent pas. Et le plus grand péril pour ceux qui sont déjà éveillés, c'est de commettre exactement la même erreur."

Tout comme :"Une foi la confiance en l'éveil enfin acquise, l'humilité sera-t-elle toujours là?"

J'entends cette phrase dans le sens psychologique que " la confiance en l'éveil une fois acquise" est vraiment de l'ordre de l'intégration de l'éveil.

Ainsi que: "D'une part la conscience éveillée est le fruit direct d'un état permanent dans lequel il existe toujours une place pour l'inconnu. Et d'autre part, la stabilité même de cette conscience repose sur une conviction absolue, une connaissance inébranlable de la nature ultime de la réalité ".

Ce dernier passage m'avait d'ailleurs fait saisir intuitivement le sens du mot connaissance : Connaissance = pas figée, pas définitif= naître-avec: co-naissance= participer à la naissance permanente du mystère qui se renouvelle perpétuellement en soi. La véritable connaissance n'est pas un savoir intellectuel mais un vécu intérieur. C'est laisser s'activer la renaissance perpétuelle en soi du Grand Mystère, d'instant en instant.

Certaines âmes en recherches qui se sont "éveillées" ont besoin d'un temps plus ou moins long d'intégration afin de reconnaître ce qu'elles viennent de réaliser dans leur conscience comme étant leur vraie nature. C'est quand même la révélation radicale que cela à sur la conscience, et de reconnaitre que "oui , ça c'est vraiment moi !" Même si la vraie nature n'est pas toujours là, s'en souvenir permet de ne pas se leurrer sur le fondement de l'identité réelle. 


"Ce n'est pas ce que nous mangeons qui nous nourrit, c'est que nous digérons et assimilons." Daniel Morin


Je comprend la nécessité du travail d'intégration pour cette difficulté de le vivre comme un état et reconnaitre que ce n'est pas l'aspect impersonnel de l'éveil qui fait changer quoique ce soit à nos émotions, notre caractère etc. Dans ce cas là, en ce qui me concerne c'est le basculement qui m'a révélé et libéré des nombreux mythes sur l'éveil, bien que d'en avoir intellectuellement saisit quelques uns auparavant a dû contribuer à favoriser la percée initiale, mais en y réfléchissant bien, plus on plonge dans la réalité plus les mythes tombent.

Quelques uns de ces mythes ont été investigué par des chercheurs spirituels comme Ted Strauss dont voici un extrait d'un de ses textes concernant les mythes sur l'éveil (Myths of awakening):

L’univers des éveillés est rempli de toutes parts, par des mythes de tous genres. Ces mythes sont entretenus aussi bien par les chercheurs que par les éveillés eux-mêmes. Et j’inclus dans ces propos les grands maîtres et avatars charismatiques connus, à la tête des organisations spirituelles les plus importantes de cette planète. ATTENTION, je ne condamne pas. Je ne dis pas que cela n’a pas son utilité. J’ai simplement le sentiment que cela retarde l’éveil d’un nombre important de chercheurs sincères.
Quels sont ces mythes?
L’éveil vous procure : un amour pour tous et en permanence ; des actions parfaites et une entente parfaite avec la nature ; il vous transforme en version surhumaine de vous-même ; vous devenez immédiatement un grand gourou capable de lire dans les esprits et sachant ce qui est bon pour les autres mieux qu’eux-mêmes ; l'éveil n’arrive qu’aux personnes dignes de lui et très rares sont les élus ; il vous rend heureux à tout instant ; après l’éveil, plus rien ne vous dérange et tout le monde reconnaît votre divinité ; vous n’avez plus besoin d’argent, de sexe ou de reconnaissance, il n’y a plus aucune peur de la mort ; tous les éveillés vivent ensemble dans la paix et l’harmonie parfaite ; vous devez dépasser ou tuer l’ego avant de connaître l’éveil ; vous devez vivre des expériences spirituelles spectaculaires ; le réveil arrive une fois pour toute, etc.


Qui n'a pas été confronté au cours de sa recherche spirituelle à ces mythes qui se sont insidieusement introduits en lui sous formes de pensées alimentées par la recherche même, sous formes de croyances largement entretenues par l'environnement des disciples et rarement voir jamais pourfendus par le maître lui-même... Car il y a une réalité : c'est que le guru n'a pas forcément l'intention d'éveiller ses disciples... Il y a un état de fait culturel lié à cette question que Daniel Odier a tenté de soulever avec son petit ouvrage fort (im)pertinent "Le Grand Sommeil des Eveillés".

Concernant ce doute d'être "éveillé" après un basculement dans le Réel,  après que ce soit révélé l'évidence de leur Etre, leur nature véritable, il y a un magnifique passage dans "V pour vendetta" (film des frères Watchowsky) dans la scène de l’Étape de l'Ombre*(cf. annexe ci-dessous), où lorsque Evey l'apprentie de V voit sa peur monter en elle, après être sortie de prison où ce dernier l'avait mise pour qu'elle vainc sa peur, V lui apprend à reconnaitre sa peur qui monte et aussi à reconnaitre qu'elle est illusoire, car il lui fait reconnaitre qu'elle a déjà vaincu sa peur. Ce passage est très fort et il parle bien de ce sujet d'intégration. Il reflète la difficulté d'intégration de l'éveil,  compte tenu des assauts de l'ego avec ses schémas coutumiers et qui amène des réactions de la personnalité au quotidien et la difficulté de faire face aux situations.

La difficulté réside dans le choix d'instant en instant de ne pas donner l'assentiment et la place prépondérante aux aspects de notre personnalité humaine (mental, désirs..), mais de les soumettre au contact dynamique en soi de la personnalité divine (car outre l'aspect impersonnel de la Conscience divine, il existe un aspect du divin personnel auquel Sri Aurobindo fait souvent référence car donnant une dynamique particulière à la Sadhana). Et cette présence en soi permet de les dénicher et les mettre en lumière, ce qui n'est franchement pas très beau à voir car il y a des scories à déblayer dans notre nature humaine! Mais de suivre ce mouvement dynamique en soi facilite le mouvement.  Parmi tout ce que j'ai pu connaitre c'est le moyen le plus probant pour tenter de transformer la personnalité humaine. Pour amplifier ce pouvoir de transformation, surtout s'il nous échappe, si notre attention ne peux pas suivre, si notre conscience ne peut plus le contenir, si les mouvements égotiques prennent le dessus, alors l'abandon à la présence de la Mère divine en l'invoquant sous une des ses nombreuses formes permet de redonner de la puissance et de l'impact à ce mouvement de transformation intérieure; de s'y abandonner davantage.  Pour s’abandonner intégralement à ce mouvement de transformation il faut une grande soumission au divin et une grande force d'ascèse (tapasya) afin de rester uniquement concentré sur la présence divine en soi, en tout et partout et s'y ouvrir de plus en plus. Car il y a la difficulté pour la part psychologique de notre complexe personnalité de laisser cette présence prendre toute la place et de lui laisser faire son boulot. En effet l'ego demande sa part. Et là, l'art de l'intégration consiste d'après mon expérience, comme le disais notre ami Jésus, à redonner à César ce qui lui appartient, et petit à petit à réduire cette part pour habituer l'ego à ce mouvement dynamique de pouvoir et de lumière divine transformatrice. L'intégration de l'éveil consiste aussi, tout autant au niveau de sa dimension personnelle qu'impersonnelle, à reconnaitre que le mouvement présence-absence du Divin fait partie de la relation à Lui, surtout dans son aspect  personnel, et que ce mouvement d'absence-présence fait partie intégrante de la dimension de l'éveil, au sens élargie du terme. Plus l'absence est forte plus le désir de L'appeler et de Le contacter à nouveau est fort. Je trouve que ce mouvement, ce jeu, est anti-linéaire, et c'est à mon avis là aussi d'une grande importance dans le processus d'intégration que de se rendre compte de la non-linéarité des lois spirituelles.

Sylvère







 * SHADOW GALLERY

V for Vendetta extrait VF 
V for Vendetta (extrait scenario VO)


         
          V steps from the shadows.
         
                              V
                    Welcome home, Evey.
         
                              EVEY
                    You...
         
          Her mouth hangs open.
         
                              EVEY
                    You did this... to me.
         
          Evey's rail thin figure begins to shake.
         
                              EVEY
                    You did this to me!
         
          She stumbles against the wall, unable to support herself.
         
                              EVEY
                    You -- You hit me and -- and cut my
                    hair.  It was you.  It was just you
                    all this time.
         
          She doubles over, covering her face as she bursts into tears.
         
                              EVEY
                    You tortured me.  You tortured me --
         
          Evey looks up at him, body shivering as he quietly glides
          toward her.
         
                              EVEY
                    Oh god, why?
         
                              V
                    Because I love you, Evey.  Because
                    I wanted to set you free.
         
                              EVEY
                    Love?
         
          A look of horror twists her starved face.
         
                              EVEY
                    Set me free?  Don't you realize?
         
          Slender fingers ball into fists.
         
                              EVEY
                    Don't you realize what you did to
                    me?  You nearly drove me mad!
         
          Disgust and anger light up her eyes.
         
                              EVEY
                    I hate you.
         
          Her little, wiry body coils tight as she circles him.
         
                              EVEY
                    I hate you!  Set me free?  You put
                    me in a prison to set me free?!
         
                              V
                    You were already in a prison.
                    You've been in a prison all your
                    life.
         
                              EVEY
                    Shut up!  I don't want to hear it.
                    I wasn't in a prison.  I was happy!
                    I was happy here --
         
                              V
                    Happiness is the most insidious
                    prison of all, Evey.
         
                              EVEY
                    That's warped!  That's evil and
                    it's wrong!  What gives you the
                    right to judge?  Who are you to say
                    what's not good enough?!
         
                              V
                    You were born in a prison, Evey.  I
                    didn't put you there.  I just
                    showed you the bars.  You've been
                    in a prison so long, you no longer
                    believe there's an outside world.
         
          She wheels away from him, covering her ears, trying to get
          away from his voice.
         
                              EVEY
                    Shut up!  You're mad!  I don't want
                    to hear it!
         
                              V
                    That's because you're afraid, Evey.
                    You're afraid because you can feel
                    freedom closing in on you.  You're
                    afraid because freedom is
                    terrifying.
         
          Evey falls, stumbling through the labyrinth of the Shadow
          Gallery.
         
                              EVEY
                    I can't feel anything!  There's
                    nothing left to feel!  Don't you
                    understand?
         
                              V
                    Don't back away from it, Evey.
                    Part of you understands the truth
                    even as part pretends not to.
         
          She collapses, head pounding.
         
                              V
                    Woman, this is the most important
                    moment in your life.  Don't run
                    from it.
         
                              EVEY
                    I don't know what -- Oh god -- I
                    can't breathe --
         
          V couches next to her.
         
                              V
                    Good.  You're almost there.  Go
                    closer.  Feel the shape of it.
         
                              EVEY
                    What are you doing to me?  I can't
                    breathe --
          
                              V
                    You were in a cell.  They offered
                    you a choice between the death of
                    your principles and the death of
                    your body.
         
          He cradles her as she hyperventilates, tears streaming down
          her face.
         
                              EVEY
                    I feel -- I feel like I'm going to
                    burst.
         
                              V
                    You said you'd rather die.  You
                    faced the fear of your own death
                    and you were calm.  Try to feel now
                    what you felt then.
         
                              EVEY
                    Oh god -- I felt --
         
          The mask hovers over her.
         
                              EVEY
                    Like an angel --
         
          He squeezes her shuddering body.
         
                              EVEY
                    Oh god, V, I'm so scared.  What's
                    happening to me?
         
                              V
                    The door of the cage is open, Evey.
                    All that you feel is the wind from
                    outside.  Don't be afraid.
         
          Gently, he lifts her.
         
                              V
                    Try to walk.  The lift will take us
                    to the roof.
         
                              EVEY
                    The roof?  Outside?
         
          He helps her to an open elevator.
         
                              EVEY
                    I -- I don't want to be
                    blindfolded.
         
                              V
                    No, Evey.  No more blindfolds.
         
          The cage in the elevator rattles shut.
         
          EXT.  ROOF - NIGHT
         
          The two figures stand in the door of the roof access, a
          raging tempest oozing from a split sky.
         
          Something draws Evey out into the storm.
         
          Slowly, she walks beneath it, the wind and rain pounding
          against her thin frame.  Evey lets the coarse slipover fall
          to the ground and stares straight up into the storm, naked,
          the elements soaking into her very being.
         
          V moves up behind her.
         
                              V
                    Do you feel it?
         
                              EVEY
                    Everything's so -- different.
         
                              V
                    I know.  Five years ago, I too
                    stared beneath a night like this.
                    Naked under a roaring sky.
         
          A low rumble of thunder washes over London.
         
                              V
                    The night is yours, Evey.  Seize
                    it.  Encircle it within your arms.
         
          His words buffet against her with the sheets of rain.
         
                              V
                    Bury it in your heart up to the
                    hilt.
         
          She raises her arms to embrace the raging torrent.
         
                              V
                    Become transfixed and
                    transfigured --
                   
          A jagged bolt of lightning shatters the sky.
         
                              V
                    Forever.